Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quel avenir pour le festival de Lunel ?

-
Par , France Bleu Hérault

L'édition 2020 a été annulée mais l'organisateur (Onze Productions) souhaite la reporter à l'année prochaine. La ville de Lunel (Hérault) refuse estimant que les spectacles proposés ne sont pas à la hauteur mais accepte de maintenir une partie de la subvention qui devait être accordée cette année.

Aya Nakamura au Festival de Lunel en 2019
Aya Nakamura au Festival de Lunel en 2019 © Maxppp - AZRIA JEAN CLAUDE

Il y aura t-il une deuxième édition du festival de Lunel ? Pour la première l'an dernier, la chanteuse Aya Nakamura avait rempli les arènes, Julien Clerc avait également attiré un large public. Pour l'édition 2020, le rappeur Black M, Gauvin Sers ou encore Oldelaf étaient annoncés. Malheureusement elle n'aura pas lieu en raison de la crise sanitaire.

Une entreprise en péril

Onze Productions, l'organisateur, a proposé à la ville de Lunel de reporter le festival (qui représente 80% de son chiffre d'affaires) à l'été 2021 et de maintenir pour cette année la subvention de 200.000 euros prévue dans le contrat (contrat de deux ans pour une série de 12 spectacles entre mai et octobre). 

"Un festival comme le nôtre c'est une année de préparation, c'est cinq emplois permanents, plus de 150 intermittents, des prestataires. On est un pan de l'économie et ne pas nous soutenir c'est mettre des gens au chômage , c'est saborder toute l'attractivité d'un territoire, tout le travail fait en amont. C 'est pourquoi on demande le report à l'année prochaine et le maintient de la subvention comme le font de nombreux élus." Philippe Poulet directeur de Onze Productions.  

Philippe Poulet directeur de Onze Productions

Contrat non rempli, selon la ville de Lunel

De son côté  la ville de Lunel estime que l'organisateur n'est pas à la hauteur des attentes. "L'an dernier, des concerts ont été annulés faute de billets vendus. Pour 2020, Onze Productions a eu bien du mal à proposer des têtes d'affiches et n'étaient pas en mesure d'assurer les 12 spectacles prévus dans le contrat. L'an dernier, ils ont fait venir des DJ, le public payait juste les boissons. On ne verse pas 2000.000 euros  d'argent public pour avoir des bars à ciel ouvert", précise Laurence Naf directrice générale des services à la mairie de Lunel. 

Laurence Naf directrice générale des services de la ville de Lunel

Concernant la subvention 2020, la ville est d'accord pour rembourser les frais artistiques engagés sur présentation de justificatifs mais ne veut pas payer pour des petits fours, des gobelets plastiques ou le remboursement d'un prêt bancaire. Une avance de 60.000 euros a déjà été versée. 

"On veut bien rembourser les dépenses artistiques mais pas les petits fours, les gobelets plastiques ou les prêts bancaires."

Onze Productions a adressé un courrier aux trois candidats en lice pour le second tour des élections municipales, Mme Plane et Messieurs  Arnaud et Soujol, sur le devenir du festival de Lunel. À ce jour, seule Mme Plane, candidate du Rassemblent national, a répondu. Elle s'engage, si elle est élue, à reporter le festival à l'été 2021. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu