Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Randonnée : le nouveau GR® 42 pousse de Saint-Étienne au Grau-du-Roi

dimanche 13 novembre 2016 à 5:58 Par Émeline Rochedy, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le GR® 42 réhabilité, ce sont plus de 450 km de sentiers qui relient désormais Saint-Étienne au Grau-du-Roi. Il a fallu quatre ans de travail pour revoir l'itinéraire avec l'objectif de toucher un public de randonneurs plus large. Nouveau départ accompagné de l'édition d'un nouveau topo-guide.

La première étape du GR® 42 passe toujours par le Parc naturel régional du Pilat.
La première étape du GR® 42 passe toujours par le Parc naturel régional du Pilat. - Frédéric Béal - comité Loire FFRandonnée

Saint-Étienne, France

Blanc sur rouge, rien ne bouge ? Eh bien si ! Le GR® 42, balisé par un trait rouge sous un blanc, change ! Initialement créé dans les années 1970, il reliait Saint-Étienne, au départ du parc de l'Europe à Beaucaire. Désormais réhabilité, l'itinéraire part de la gare Châteaucreux et rajoute quelques pas, jusqu'au Grau-du-Roi. Au total : 452 km de marche en passant par Bourg-Argental, Tournon-sur-Rhône, Valence, Cruas, Le Teil, Bagnol-sur-Cèze, Avignon et Arles.

Ligne blanche sur ligne rouge : le balisage du GR® 42, qui démarre désormais à Châteaucreux. - Aucun(e)
Ligne blanche sur ligne rouge : le balisage du GR® 42, qui démarre désormais à Châteaucreux. - Frédéric Béal - comité Loire FFRandonnée

Histoire de piquer une tête ? Oui, les randonneurs des comités départementaux qui ont planché sur cette réhabilitation avaient envie de voir la grande bleue. "On voulait d'abord valoriser ce GR® qui remonte au temps des pionniers. Et on s'est dit que c'était dommage, en étant si prêt, à Beaucaire, de ne pas aller jusqu'à la Méditerranée", raconte Claudette Beaumès, présidente du Comité Ardèche de randonnée.

À faire en cinq semaines ou en 23 jours

  • Première étape : de Saint-Étienne à Tournon-sur-Rhône, par le Pilat et le Haut-Vivarais.
  • Deuxième étape : de Tournon à Cruas par les balcons du Rhône.
  • Troisième étape : de Cruas à Bagnols-sur-Cèze par les balcons et la plaine
  • Quatrième étape : de Bagols-sur-Cèze à Arles par la vallée du Rhône
  • Cinquième étape : d'Arles au Grau-du-Roi par la Camargue.

Tout pour plaire au randonneur du XXIe siècle

Cette réhabilitation est le fruit de quatre ans de travail, surtout en Ardèche où il a fallu revoir une trentaine de tronçons. Notamment pour que les marcheurs puissent trouver une gare SNCF en différents points du GR®, venir et repartir en TER sur une étape, et s'assurer de la présence d'hébergements et autres services recherchés par le randonneur du XXIe siècle. "On a remis au gout du jour un vieux GR® qui s'adressait à l'itinérant des années 70, celui qui partait avec son sac à dos, un peu seul. Là, ça répond à une nouvelle demande, un randonneur qui marche toujours mais avec un peu plus de confort ", commente Bernard Duris, le président de la commission sentiers de la Loire. "Comme il aime aussi visiter, les chemins relient plusieurs villes, alors qu'avant on s'en éloignait, on passait par les crêtes", précise celui qui chapeaute aussi la commission sentiers de Rhône-Alpes.

Au point même de se faire peut-être livrer les bagages d'un point à l'autre, porter des paniers-repas : "une réunion avec des hébergeurs doit avoir lieu à Lalouvesc à la fin du mois de novembre pour voir ce que l'on peut encore mettre en place", explique Jean-Marc Debard, agent de développement du comité départemental de randonnée de l'Ardèche.

Jusqu'à la grande bleue et même Saint-Jacques-de-Compostelle

Le nouveau GR® 42 est aussi mieux connecté : il croise les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. À Arles passe le GR® 653, sur la via Tolosana, un des quatre chemins qui relient la France à la Galice.

Pour l'occasion de la Fédération française de randonnée édite un topo-guide "Du Pilat à la Méditerranée par les balcons du Rhône" (prix de vente public 15,70 euros. 14,92 euros pour les adhérents).

En France, 180 000 km de sentiers sont balisés, grâce à 7 000 bénévoles de la Fédération de randonnée qui recense 230 000 licenciés, dont 4 000 dans la Loire et 2 000 en Ardèche.

Le nouveau topoguide® du GR® 42 (réf. 411). Le précédent remiontait à la fin des années 90. - Aucun(e)
Le nouveau topoguide® du GR® 42 (réf. 411). Le précédent remiontait à la fin des années 90. - Fédération française de randonnée