Culture – Loisirs

Réaliser son rêve d’enfant dans de magnifiques cabanes

Par Julie Seniura, France Bleu Lorraine Nord mardi 9 août 2016 à 19:02

"Cabanes en Lorraine" proposent quatre gîtes perchés dans les arbres, sur les hauteurs d'Ancy-sur-Moselle.
"Cabanes en Lorraine" proposent quatre gîtes perchés dans les arbres, sur les hauteurs d'Ancy-sur-Moselle. - DR

Les hébergements insolites ont le vent en poupe, et ça ne se dément pas en Moselle. Visite guidée de ces cabanes dans les arbres qui ont un succès fou à Ancy-sur-Moselle, au sud-ouest de Metz.

C'est une manière originale de s'évader le temps d'une nuit, et pas forcément loin de chez soi : les hébergements insolites ! On compte une dizaine de sites en Moselle, essentiellement dans l'est du département, mais il y a en a un tout près de Metz : les « Cabanes en Lorraine », à Ancy-sur-Moselle. Quatre petits gîtes à 5 mètres de hauteur, perchés dans les arbres... Le premier a ouvert il y a quatre ans.

Depuis les cabanes, une vue magnifique sur la ville de Metz... et au-delà. - Aucun(e)
Depuis les cabanes, une vue magnifique sur la ville de Metz... et au-delà. - DR

Et le voyage vaut le détour ! Déjà, ça se mérite, les cabanes dans les arbres... Il faut grimper une échelle, voire gravir un peu la montagne pour y accéder… Et quand vous y êtes : une magnifique vue sur la ville de Metz et sa cathédrale, les vignes du Domaine des Béliers sont à vos pieds... et les jours de beau temps, vous apercevez même les éoliennes du pays de Boulay, à 60 km de là.

C’est au contact des enfants que Marc, le propriétaire, sait que son pari est gagné.

« Je regarde toujours les yeux des enfants quand ils arrivent : ils vont de surprise en surprise ! Ils ont des étoiles dans les yeux quand ils comprennent où ils vont dormir ! Et après à l’intérieur, l’endroit où ils dorment, c’est une cabane dans la cabane, ils ont de quoi s’inventer leur petit monde, l’effet est double ! »

Le reportage de Julie Seniura

Minimum de confort

A l’intérieur, il y a tout le confort nécessaire : électricité, eau chaude, chauffage, le minimum vital.

« On ne voulait pas quelque chose de trop luxueux, car dans notre esprit, ça ne colle pas avec le concept des cabanes dans les arbres. Et ça suffit largement, aux dires de nos clients. »

Au matin, un petit grelot annonce l'heure du p’tit déj... Il est proposé dans un panier, que Marc peut hisser jusqu’à ses destinataires à l'aide d'une poulie. A l’intérieur du panier : jus de pomme et confitures maison, miel d’un producteur de Vandières, et pain de la boulangerie du village. Ici, on privilégie les produits locaux et bio.

Julie Seniura a rencontré un couple de Mosellans, à l'heure du p'tit dej... et c'est Marc Obstetar, le propriétaire, qui l'y emmène.

Les clients viennent d'un peu partout, surtout de la région lorraine. Mais ils viennent surtout avec une grande envie de décrocher du quotidien, de s'évader

« Nos clients viennent pour faire des choses qui ne sont pas habituelles ! Certains sont déjà venus à pied de Nancy, d’autres en suivant la véloroute… Prendre le train depuis Luxembourg et finir à pied… On a parfois des gens qui ne disent rien aux enfants, ils garent la voiture à Ars-sur-Moselle ou à Gorze, ils viennent à travers bois, et ils font mine de découvrir les cabanes ! Il y a plein de moyens d’aborder ça, et la richesse du terrain, au milieu du Parc Naturel Régional de Lorraine, permet tous les délires. »

Marc Obstetar, le propriétaire des cabanes, évoque le profil de sa clientèle.

Retrouvez toutes les infos et des photos sur le site cabanes-lorraine.com

Les cabanes dominent les vignes du Domaine des Béliers, à Ancy-sur-Moselle. - Aucun(e)
Les cabanes dominent les vignes du Domaine des Béliers, à Ancy-sur-Moselle. - DR