Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Record de fréquentation pour le son et lumière de la place Stanislas

vendredi 14 septembre 2018 à 18:35 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Plus de 750 000 personnes ont vu ou revu le son et lumière, place Stanislas à Nancy, cet été. Un rendez-vous qui a profité d’une météo clémente avec 125 000 spectateurs de plus que l’an passé selon les estimations de la société qui produit le spectacle nocturne.

Un spectacle qui a bénéficié d’une météo propice cet été à Nancy.
Un spectacle qui a bénéficié d’une météo propice cet été à Nancy. © Radio France - Laurent Watrin

Nancy, France

Le rendez-vous nocturne de la place Stanislas a enregistré un record de fréquentation avec 755 000 spectateurs, un chiffre dévoilé ce vendredi alors qu’il reste trois projections. Une météo propice à la flânerie tardive explique en partie ce succès pour un spectacle qui n'a pas subi de panne de diffusion comme l'an passé où la ville avait dû annuler plusieurs spectacles. 

bouche à oreille positif

Un spectacle diffusé durant trois mois qui trouve son public avec «bouche à oreille positif» sur l’une des plus belles place du monde pour Laurent Villeroy De Galhau, conseiller municipal de Nancy délégué à la culture. Le rendez-vous de ce diaporama électronique géant lancé il y a 9 ans avait été interrompu un été lors de la réfection de la façade de l’hôtel de ville en 2015.

Centenaire de l'Opéra

Un spectacle d'une durée de 25 minutes cette année, soit un peu plus long que l'an passé : chaque année 70 à 80% de l’existant est rediffusé avec un ajout d’un tableau qui correspond à 20 à 30% de l’ensemble. Après un clin d’œil à la nature cet été, les artistes bretons évoqueront le centenaire de l’Opéra de Lorraine l’an prochain pour une projection en mapping vidéo avec de puissants vidéoprojecteurs. Sur cinq ans, la facture de ce tableau numérique, renouvelé en partie chaque été, est d’un peu plus d’un million d’euro. L’an passé, 630 000 spectateurs avaient assisté aux projections estivales alors que la première année avait réuni 170 000 visiteurs, en 2007 ; une estimation réalisée par la société qui projette le spectacle.