Culture – Loisirs

Redécouvrir le centre Pompidou Metz en musique avec Chapelier Fou

Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord jeudi 13 octobre 2016 à 16:28

Chapelier Fou crée des ambiances sonores en s'inspirant des oeuvres de l'exposition Musicircus
Chapelier Fou crée des ambiances sonores en s'inspirant des oeuvres de l'exposition Musicircus - Centre Pompidou Metz

Le musicien messin Chapelier Fou propose jusqu'à la fin de l'année des balades musiciales dans l'exposition Musicircus du centre Pompidou Metz, dont une ce jeudi 13 octobre. L'artiste de musique électronique s'inspire de plusieurs oeuvres pour créer à son tour des ambiances sonores envoûtantes.

Un musicien messin, artiste montant de la scène électronique française, fait découvrir le centre Pompidou Metz aux visiteurs en musique. Chapelier Fou, de son vrai nom Louis Warinsky, propose ce jeudi 13 octobre mais aussi le 10 novembre et le 8 décembre une balade musicale dans l'exposition Musicircus. Le musicien s'est inspiré de quelques oeuvres pour créer des expériences sonores inédites et entoûtantes, Six malentendus.

En toute simplicité, en jean et basket, Chapelier Fou accueille la vingtaine de participants à son parcours musical. L'exposition Musicircus explore déjà le lien entre musique et art visuel. Le musicien messin s'en inspire pour créer à son tour des ambiance sonores, devant le tableau La Noce de Marc Chagall, devant, entre autre le mobile de Calder, cette scultpure tout en pétale, suspendue dans les airs. Et pour finir en référence à ce grand cube ouvert de Sol Lewitt, Chapelier Fou lance sa musique avec un logiciel spécial relayé par une dizaine de mini haut parleurs.

Une participante: "J'ai l'impression d'avoir un guide sonore"

La plupart des visiteurs connaissent déjà la musique de Chapelier Fou mais ce voyage musical est une surprise: "Je l'avais déjà vu mais j'ai l'impression d'avoir un guide là, un guide sonore cette fois-ci et ça change des explications historiques et autres. Donc c'est une autre approche, qui est originale". C'est justement l'objectif de l'artiste, innover:" Ce qui m'intéresse, c'est de surprendre et de ne pas faire du tout le travail que je fais sur scène d'habitude. Qu'est ce que c'est finalement être musicien? Etre en perpétuelle recherche".

Pour assister à cette balade musicale, "Six malentendus", il faut s'inscrire au préalable auprès du centre Pompidou Metz. Performance à 18h30 et 20h.

Reportage de Cécile Soulé sur "Six malentendus" de Chapelier Fou

Partager sur :