Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

A Reims, 20.000 documents proposés à la braderie de livres annuelle

lundi 27 mars 2017 à 10:00 Par Florian Royer, France Bleu Champagne-Ardenne

La 9e braderie de livres, organisée chaque année par la bibliothèque municipale de Reims, s'est tenue ce dimanche 26 mars devant la médiathèque Croix-Rouge. Quelque 20.000 documents étaient proposés aux prix de un ou deux euros.

Les chineurs étaient au rendez-vous, devant la médiathèque Croix-Rouge
Les chineurs étaient au rendez-vous, devant la médiathèque Croix-Rouge © Radio France - Florian Royer

Reims, France

La bibliothèque municipale de Reims organisait sa 9e braderie de livres annuelle, le 26 mars, devant la médiathèque Croix-Rouge. Sous un beau soleil, les chineurs ont pu choisir parmi les quelque 20 000 documents proposés aux prix imbattables de un ou deux euros. Il y en avait pour tous les goûts, de la littérature classique aux mangas en passant par les livres documentaires.

Venir sans idée précise

La plupart des visiteurs sont venus sans recherche précise, simplement pour flâner. Evelyne a rempli son sac de grands classiques de la littérature française, de toutes les époques. "C'est pour rattraper le temps perdu, je n'ai pas eu le temps lire beaucoup quand j'étais jeune", explique-t-elle.

Sur les étalages, Stéphane Mallarmé voisine avec Elie Wiesel. - Radio France
Sur les étalages, Stéphane Mallarmé voisine avec Elie Wiesel. © Radio France - Florian Royer

A côté, Nathalie fait face à un douloureux dilemme, elle doit décider de quel livre elle se passera, car les achats sont limités à dix éléments par personne. Mais elle prend la situation avec humour : "je suis obligée de faire un tri parce que j'ai trouvé trop de choses. C'est paradoxal, parce qu'au début je ne trouvais rien". Les visiteurs s'attardent devant les stands, la quantité de livres favorise leur indécision. Malgré tout, plusieurs d'entre eux, prévoyants, sont venus avec un sac. Damien est de ceux-là, il a bien fait car il l'a rempli de BD en quelques minutes.

Du nouveau dans les collections de la ville

Cette vente permet de faire de la place tout en faisant des heureux. Mais elle permet aussi de rafraîchir les collections de la bibliothèque municipale de Reims. "Chaque année, on bénéficie d'un budget de la part de la ville de Reims, en contrepartie, on doit retirer certains livres de nos rayonnages", explique Christelle Andreacchio, responsable de la politique documentaire. Il faut donc identifier les livres qui ont vieilli, qui intéressent moins ou ont été un peu abîmés. Les périodiques trop anciens sont aussi retirés et vendus. "On appelle cela le désherbage, poursuit Christelle Andreacchio, on coupe une partie des collections - auxquelles on est attaché, car les bibliothécaires ont pris du temps pour les choisir - mais avec la braderie c'est un acte qu'on fait plus facilement". Elle espère qu'ainsi, les documents vont continuer à vivre.

L'année dernière, la braderie avait attiré environ 1 700 visiteurs.

Reportage avec les chineurs à la braderie annuelle de livres à Reims