Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Relance éco : timide retour des cinéphiles dans les salles obscures bretonnes

-
Par , France Bleu Armorique

Un mois après la ré-ouverture des cinémas, le public n'est pas encore totalement revenu dans les salles obscures. Dans la quinzaine de salles du groupe Cinéville dans l'Ouest et le Nord de la France, la fréquentation est en nette baisse par rapport à l'an dernier.

Le groupe Cinéville comte 15 salles dans l'Ouest et le Nord de la France
Le groupe Cinéville comte 15 salles dans l'Ouest et le Nord de la France - Capture d'écran

Dans de nombreuses salles de cinéma, la fréquentation est loin d'être celle de l'année dernière à la même période. Malgré les mesures sanitaires imposées pour permettre l'accueil des cinéphiles en toute sécurité, ils ne sont pas encore tous revenus dans les salles obscures. Le directeur d'exploitation du groupe Cinéville, Arnaud Auvepre n'est pas fataliste pour autant, même si les pertes sont assez conséquentes. "On est sur une fréquentation de l'ordre de moins de 50 à 60% par rapport à l'an dernier. La météo estivale est l'une des raisons . Les gens ont moins envie d'aller au cinéma quand il fait beau, mais ce n'est pas seule raison. 

Pas de blockbusters américains à l'affiche 

L'autre facteur important pour le directeur d'exploitation de Cinéville, "c'est l'offre de films moindre cette année. L'été, les blockbusters américains représentent entre 60 à 70% de la fréquentation". Or ces films ne sont pas à l'affiche en raison de la situation aux Etats-Unis. Pas  de suite de TopGun, Mulan ou les Mignons. Les sorties sont repoussées. 

Des films français et des soirées d'avant-premières qui attirent

Un motif de satisfaction tout de même, avec les films français qui sont au rendez-vous, et "on sent bien que le public a vraiment envie de venir les voir. Sur les séances d'avant première avec les équipes de film, comme le dernier d'Albert Dupontel, on affiche complet" explique Arnaud Auvepre. Il va peut-être falloir attendre les sorties de la rentrée pour que les cinéphiles reviennent en nombre dans les salles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess