Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Marie Noël sera-t-elle déclarée "bienheureuse" ?

-
Par , , France Bleu Auxerre
Auxerre, France

50 ans jour pour jour après sa mort, le procès en béatification de la poétesse d'Auxerre est lancé ce samedi.

Marie Noël est décédée le 23 décembre 1967 à Auxerre
Marie Noël est décédée le 23 décembre 1967 à Auxerre © Radio France - Société des Sciences historiques et naturelles de l'Yonne

Une messe est célébrée samedi soir, en la cathédrale d'Auxerre, à sa mémoire. Et c'est lors de cette messe que sera lancé son "procès en béatification".  Autrement dit, faire reconnaître Marie Noël "bienheureuse"pour mieux faire connaître son oeuvre. C'est le souhait de Monseigneur Hervé Giraud, l'archevêque de Sens-Auxerre: " On a eu beaucoup de témoignages de personnes sauvées au moment de leur vie par une lecture de Marie Noël, notamment les notes intimes. Elle a su mettre des mots sur leur maux. Je me suis dit que si ça avait déjà aidé beaucoup de personnes, peut-être que cette lecture en aiderait beaucoup d'autres.  Je souhaite qu'elle soit mieux connue pour ce qu'elle est, une femme au don de poésie. La parole peut guérir et les écrits aussi."

Elle a su mettre des mots sur leur maux - Monseigneur Hervé Giraud, archevêque de Sens-Auxerre

" Elle a su mettre des mots sur les maux"

Il faudra déjà entre cinq et dix ans pour recueillir et étudier tous les écrits de Marie Noël, ses ouvrages bien sûr, mais aussi ses très nombreuses lettres. Cela représente peut-être plus de 20 000 pages. L'église va aussi interroger toutes celles et ceux qui ont bien connu la poétesse. Rien ne doit être laissé au hasard, c'est un travail scientifique.

Le chemin sera long

Le dossier sera ensuite envoyé à Rome : là, une commission théologique pourra déclarer Marie Noël "vénérable", lui reconnaître une personnalité et une influence exceptionnelles. Et puis il faut un miracle. Mais comme le souligne Mgr Giraud, "on ne cherche pas le miracle, il se manifeste à travers des témoignages". Par exemple, une guérison que la science ne pourrait expliquer et que l'on pourrait attribuer à Marie Noël.  On le voit, la béatification est une démarche très pointue. Elle vise avant tout à mieux faire connaitre, et à faire aimer l’œuvre de Marie Noël.

"il faudra 5 à 10 ans "

Choix de la station

À venir dansDanssecondess