Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Renazé : une étudiante passionnée organise une exposition sur la Seconde Guerre mondiale

-
Par , France Bleu Mayenne

Des cérémonies du 8 mai sans public une fois encore. À Renazé (Mayenne) une étudiante de 22 ans prépare une exposition sur cette période les 19 et 20 juin. Cette passionnée montrera des objets de sa collection personnelle, ainsi que des véhicules et costumes prêtés par des associations.

Amélia Touin montrera des objets de sa collection personnelle ainsi que des véhicules et costumes prêtés par des associations
Amélia Touin montrera des objets de sa collection personnelle ainsi que des véhicules et costumes prêtés par des associations © Radio France - Nicolas Joly

On célèbre ce samedi le 76ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec des commémorations une nouvelle fois sans public. Il faudra attendre un peu avant de se retrouver pour renouer avec l'histoire. C'est ce que fait Améila Touin, 22 ans, étudiante en licence d'histoire à Angers. Fascinée par cette période, la jeune Mayennaise prépare une exposition les 19 et 20 juin à Renazé.

Une collection très personnelle

Chez Amélia, la Seconde Guerre mondiale, c'est avant tout un morceau d'histoire familiale. "Ma grand mère maternelle a connu la Seconde Guerre mondiale dans le Nord-Mayenne. Un jour elle a eu un déclic et m'a raconté toute cette vie pendant l'occupation, puis la libération, elle a été prise en photo avec des américains", raconte l'étudiante, qui utilise une partie de cette mémoire familiale pour nourrir son exposition : "l'affiche de l'expo est faite avec ses photos personnelles, pour montrer aux visiteurs que tout a une histoire."

Plusieurs objets de tailles et de provenances diverses seront exposés. Certains ont une place particulière dans le cœur d'Amélia Touin, comme un vélo qu'elle conserve dans son garage. "Mes parents me l'ont offert pour mes 14 ans, c'est mon papa qui l'a restauré. C'est un vélo des années 30-40." Une bicyclette dont la jeune femme se sert toujours aujourd'hui. "Après, la selle est d'époque, je ne vais pas en faire pendant deux heures", s'amuse-t-elle. L'histoire précise de cette pièce est inconnue, ce qui permet à Amélia de laisser libre cours à son imagination : "Est-ce que ce n'est pas le vélo d'une personne qui aurait été déportée ou prisonnière ? Est-ce qu'il était rangé dans le fond d'une grange en attendant que le propriétaire revienne ? A-t-il servi à transporter des tracts de la Résistance ?"

Découvrez en avant-première une partie de l'exposition :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess