Culture – Loisirs

Rennes, très près, trop loin

Par Nina Valette, France Bleu Armorique samedi 12 août 2017 à 10:41

Combat difficile pour les rennais
Combat difficile pour les rennais © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES/

Pour son premier match à domicile, Rennes s’est incliné 2-1 face à Lyon.

C’était le premier test de la saison pour le Stade Rennais. Après un match nul inaugural à Troyes, les hommes de Christian Gourcuff pouvaient entamer leur saison à domicile de la meilleure des manières en défiant le leader l’Olympique Lyonnais. Même si après une journée ce classement est anecdotique, il l’est beaucoup moins sur le terrain.

Deux erreurs, deux buts

Car l’OL a d’autres arguments cette saison, malgré les nombreux départs, et l’a fait savoir à quelque 25 000 spectateurs du Roazhon Park. Une nouvelle fois, les rouges et noirs peuvent avoir des regrets à l’issue des 90 minutes de jeu. On ne dira pas qu’ils méritaient la victoire, mais sans doute pas la défaite. Celle ci s’est dessinée par des petites erreurs qui coûtent chères contre ce type de formation. Une faute à l’entrée de la surface sans doute évitable. Un coup-franc tiré côté gardien par Depay, qui surprend un Diallo dont la main n’est pas assez ferme pour l’ouverture du score. Puis un centre de Nabil Fekir libre de tout marquage, qui trouve la tête de Mariano sautant bien plus haut que Traoré pour faire le break.

Très beau coup-franc de Bourigeaud

Lyon aurait pu tuer le match bien avant sans deux sauvetages sur la ligne du but rennais. La différence de niveau entre deux équipes qui n’ont pas les mêmes ambitions. Malgré ça, le Roazhon Park a vibré lors des dernières minutes après que Bourigeaud ait inscrit son premier avec ses nouvelles couleurs. Un magnifique coup-franc, qui ne sera pas suffisant. Les très nombreux coup-de-pied arrêtés gâchés, le manque de solution offensive ont pesé sur la formation de Christian Gourcuff. Un véritable numéro 9 ne serait pas de trop cette saison.