Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Rentrée : et si vous passiez le certificat d'études primaires à l'écomusée d'Ungersheim ?

dimanche 2 septembre 2018 à 22:21 Par Solène de Larquier, France Bleu Alsace

C'est la rentrée ! Les enfants sont prêts pour démarrer une nouvelle année scolaire. Et les grands dans tout ça ? L'écomusée d'Ungersheim leur propose une plongée dans l'école d'antan pour tenter ou retenter le certificat d'études primaires. A vos encriers !

A l'écomusée d'Ungersheim, une institutrice en tenue d'époque fait la dictée aux candidats du jour.
A l'écomusée d'Ungersheim, une institutrice en tenue d'époque fait la dictée aux candidats du jour. © Radio France - Solène de Larquier

Ungersheim, France

Sur les tables, un encrier, une plume et de quoi éponger. Retour au XIXe siècle pour les visiteurs. L'écomusée d'Ungersheim profite de la rentrée pour proposer aux adultes et adolescents de plus de 14 ans de se frotter aux épreuves du certificat d'études primaires. Au programme pendant une heure : arithmétique, lecture, écriture, histoire-géographie et sciences appliquées.  

Alors que les candidats s'installent, l'institutrice se lance dans une petite leçon d'histoire : "Le certif', comme on le surnomme, a été créé en 1834 pour marquer la fin des études primaires, peu importe les résultats obtenus. Il faut attendre 1866 pour qu'il devienne une véritable attestation d'études. L'idée est aussi de vérifier que les élèves ont bien acquis les valeurs républicaines. Ce certificat a perduré jusqu'en 1989."

Une heure d'épreuves concentrées dans les conditions d'époque

Pendant une heure, les élèves improvisés se consacrent donc aux épreuves, réalisées à partir d'annales. Pour commencer : la fameuse dictée... à la plume bien entendu ! Jade, presque 14 ans, a bien du mal, mais elle n'est pas la seule. 

La plume et l'encrier attendent les candidats au certificat d'études primaires. - Radio France
La plume et l'encrier attendent les candidats au certificat d'études primaires. © Radio France - Solène de Larquier

A la sortie, Arlette n'est pas sûre d'avoir réussi : "En orthographe je pense être plutôt bonne mais alors les calculs... on n'en a plus l'habitude !" La cinquantenaire a tout de même pris du plaisir à se plonger dans ce certif' à l'ancienne : "On voit avec les exercices que ça leur servait vraiment dans la vie de tous les jours comme le produit en croix pour calculer le prix de revient du grain." Mais alors, c'était mieux avant ? "Je ne pense pas, reprend Arlette, aujourd'hui l'école est plus cool, plus souple aujourd'hui. Elle s'est adaptée à son temps. Avant ce devait être stricte avec la règle et les châtiments corporels." L'exercice sur le repassage, lui aussi, a eu raison de la nostalgie des candidats.

Les candidats du jour se prêtent au jeu avec le matériel d'époque. - Radio France
Les candidats du jour se prêtent au jeu avec le matériel d'époque. © Radio France - Solène de Larquier

Si vous souhaitez vous frotter à ce certificat d'études à l'ancienne, c'est encore possible samedi et dimanche prochains à l'écomusée d'Ungersheim. Des épreuves sont organisées à 14 et 15h. Les copies sont corrigées dans la foulée et les résultats donnés en fin d'après-midi.