Infos

Reprise du championnat de National : Belfort espère revivre une saison aussi folle que l'an dernier

Par Jérôme Collin, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 4 août 2016 à 5:30

Derniers entraînements avant l'entrée dans la compétition pour l'ASM Belfort
Derniers entraînements avant l'entrée dans la compétition pour l'ASM Belfort © Radio France - Jérôme Collin

La saison 2016-2017 de National débute ce vendredi. Belfort entame sa deuxième année consécutive à cet échelon. Après une première saison très animée, le club espère se maintenir rapidement. Et surtout, le club attend beaucoup de ses supporters, très nombreux l'an dernier.

Belfort débute la deuxième saison en National de son histoire par la réception de Béziers. Ce sera ce vendredi 5 août, à partir de 20 heures. L'an dernier, Belfort a vécu une saison particulière. D'abord une première partie exceptionnelle, avec une place de leader à mi-parcours. Puis une deuxième partie délicate, terminée à la 14e place, à la limite de la relégation. Alors cette année, les joueurs et le staff espèrent un dénouement heureux, mais un peu plus calme.

Maurice Goldman : "Vu notre budget et nos infrastructures, c'est fou qu'on soit à ce niveau ! Alors on n'a pas peur !"

Notre seul objectif, c'est le maintien. Le championnat de National, c'est très compliqué, tout le monde peut battre tout le monde !" Maurice Goldman, entraîneur de Belfort

Mais Stéphane Véron, gardien de but de Belfort, sait que les choses risquent d'être plus compliquées cette année. "C'est vrai qu'on est attendu, Belfort n'est plus la petite équipe, le Petit Poucet, la surprise. On a prouvé l'an dernier que nous étions au niveau".

Le soutien du public compte aux yeux des joueurs

L'une des clés du succès de la saison dernière, c'est l'engouement populaire. Plusieurs supporters sochaliens ont préféré voir Belfort plutôt que leur équipe, mal engagée en Ligue 2. Alors cette saison, les joueurs belfortains espèrent vivre la même chose.

Le public, c'est le douzième homme. Il nous permet de faire de grandes choses" Nasser Tahiri, défenseur de Belfort

Partager sur :