Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Histoire des femmes : un jeu de sept familles féministe en Poitou-Charentes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu Poitou, France Bleu

C’est une jeune association fondée par des amies passionnées d’histoire. Artnestine se propose de sortir de l’anonymat ou de l’oubli de figures féminines de Poitou-Charentes. Ce qui passe en premier lieu par un jeu de sept familles destiné notamment aux écoles.

42 figures féminines de l'histoire locale à découvrir ou redécouvrir grâce à ce jeu de sept familles.
42 figures féminines de l'histoire locale à découvrir ou redécouvrir grâce à ce jeu de sept familles. - Artnestine

Dans la famille des figures historiques, je voudrais les femmes ! Un jeu des sept familles féministe, c’est la proposition d’une nouvelle association créée dans l’ancien Poitou-Charentes. Artnestine regroupe des amies passionnées d’histoire (et dont le métier est la médiation culturelle auprès du grand public), avec un objectif précis : redonner aux femmes toute leur place dans l'histoire locale.

Artnestine propose également des podcasts, l'association travaille sur des visites guidées thématiques à La Rochelle, Angoulême ou Poitiers, sur les traces de femmes inspirantes. Parcours qu’on pourrait trouver un de ces jours sur une application dédiée. Et désormais également ce jeu de sept familles, l’occasion de présenter 42 figures locales, dont beaucoup malheureusement méconnues ou oubliées.

La présidente d'Artnestine, Noémie Villeneuve, explique : "C’est un jeu qu’on a créé, pour mettre en avant les femmes remarquables de Poitou-Charentes, avec des figures par thématiques. Par exemple, les héroïnes qui va notamment regrouper les résistantes comme Hélène Nebout. On a aussi des artistes, des intrépides avec Simone des Forest, la célèbre pilote automobile de Royan. Nous avons 42 figures dans le jeu de sept familles, mais en tout dans nos recherches, nous en avons repéré 200 pour tout Poitou-Charentes."

Noémie Villeneuve entourée de Margaux Moindron et Emilie Le Guiniec, amies et fondatrices de l'association Artnestine.
Noémie Villeneuve entourée de Margaux Moindron et Emilie Le Guiniec, amies et fondatrices de l'association Artnestine. © Radio France - Julien Fleury

Pourquoi les figures féminines sont-elles oubliées ?

Noémie Villeneuve : Elles sont noyées dans l’histoire. Donc notre but est de les remettre sur le devant de la scène, et de leur faire honneur. Car quand on cherche un peu, on se rend compte que beaucoup de femmes ont fait beaucoup de choses. Et ça nous paraît important de léguer cet héritage à tout le monde. Elles font partie de notre patrimoine, ou plus exactement de notre matrimoine.

Qui étaient ces femmes ?

Ce sont des femmes fortes, qui avaient le courage de faire ce qui leur plaisait. Alors bien sûr, certaines de ces femmes évoluaient dans des milieux aisés, et c’était peut-être plus facile pour elles, particulièrement dans les arts, les cantatrices qu’on retrouve à Angoulême notamment. Mais de manière générale, ce sont des femmes qui n’ont peut-être pas tapé du poing sur la table, mais ont fait des métiers ou des actions qui leur tenait à cœur. Parmi les intrépide, on trouve des femmes qui ont pris la mer, ce qui est particulièrement fort.

D’où est venue l’idée du jeu des sept familles, c’était pour entrer dans les écoles ?

A la base, c’était pour faire une mallette pédagogique à destination des enseignants, et faire des ateliers pour les enfants. Le Covid est passé par là. On a gardé l’idée, le projet de la mallette pédagogique est toujours d’actualité. Mais on aimerait aussi que notre jeu ait sa propre vie, et pourquoi pas le retrouver bientôt dans quelques boutiques du territoire ?

Quel est votre rapport avec le féminisme : Militantes ou pas militantes ?

De toutes façons, à partir du moment où on se dit féministe, le féminisme est militant. Parce que pour se faire entendre, il faut se manifester. Après, nous Artnestine, notre sujet est féministe, on ne va pas le nier, on travaille sur l’histoire des femmes. Notre but n’est pas non plus de tomber dans des discours politiques. Notre association parle d’histoire, de culture. La parité passe aussi par là. Et c’est juste remettre en avant des femmes qui ont été oubliées.

À ÉCOUTER - La présidente d'Artnestine, Noémie Villeneuve

► Le jeu des sept familles d'Artnestine est à retrouver pour l'instant directement auprès de l'association.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess