Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un camping retourne dans les années 1970 près de Saint-Jean d'Angély

-
Par France Bleu La Rochelle

Vous croyez dur comme fer au flower power ? Vous ne jurez que par le plastique orange ? Les participants au rétro-camping organisé ce week-end à Saint-Julien de l'Escap près de Saint-Jean d'Angély aussi. 15 attelages, caravanes et autre combis sont réunis ce week-end pour un saut dans le temps.

Au rétro-camping, même le panneau de signalisation est d'époque.
Au rétro-camping, même le panneau de signalisation est d'époque. © Radio France - Marina Guibert

Saint-Julien-de-l'Escap, France

" Le orange c'est la vie!" Le ton est donné. Patricia Juillot-Michelet est une passionnée des années 1970.  Et comme "une passion ne vaut que si elle est partagée", elle a organisé, avec son mari et sa jeune fille, un rétro-camping chez elle à Saint-Julien de l'Escap sur un terrain mis à disposition par la mairie. Il y règne comme un air de vacances hippies. Le petit village abrite une étonnamment grande communauté d'admirateurs des années 1950 à 1970. Seulement 15 attelages, caravanes, vans et autre combis alors forcément tout le monde se connaît. Une volonté de l'organisatrice, pour mieux maîtriser cette première édition.

Pour tracter une caravane vintage, il faut forcément un véhicule de la même époque, question de cohérence. - Radio France
Pour tracter une caravane vintage, il faut forcément un véhicule de la même époque, question de cohérence. © Radio France - Marina Guibert

Une fois passé le panneau camping, vintage évidemment, c'est un véritable bond dans le temps, entre Trente Glorieuses et flower power.  Des chaises aux rideaux en passant par les robes et les voitures, tout est orange, à fleurs ou à carreaux, parfois les trois en même temps. Et de préférence en plastique. Devant sa Baillou de 1958, fabriquée à Pons, Dominique a exposé deux décennies d'objets en tous genres. "On chine dans les brocantes, les vide-maisons ou à Emmaüs et on craque." Ce qui n'est pas sans poser problème "On entasse, on entasse et au bout d'un moment on n'a plus de place" explique-t-il en riant. 

Alors Patricia et son mari Christophe se sont fixés une limite : "on se cantonne au orange".  Et même là, il y a largement de quoi faire. Devant l'une de leurs trois caravanes, ils ont recréé une véritable bulle années 1970 avec des objets aussi insolites que... des culottes ! "Ce sont les miennes" rit Patricia, en robe tout aussi seventies. Avec son mari, elle possède aussi un combi Wolkswagen et une Fiat 500, orange évidemment ! Règle respectée.

Les sièges, le vélo, la vaisselle et même... les culottes, tout évoque les années 1970. - Radio France
Les sièges, le vélo, la vaisselle et même... les culottes, tout évoque les années 1970. © Radio France - Marina Guibert

"On pouvait quitter son travail, on en trouvait un autre le lendemain"

Mais pour ces passionnés, les années 1950, 1960 ou 1970 ne sont pas juste des objets ou une esthétique. C'est surtout une certaine admiration d'une période où tout semblait plus facile. "C'était les Trente Glorieuses, les gens étaient insouciants" pense Dominique, né au milieu des années 1960. " On pouvait quitter son travail, on en trouvait un autre le lendemain" ajoute Patricia.  Pas de nostalgie mal placée pour autant. Juste une envie de retrouver un peu d'enfance le temps d'un week-end. "Rien que d'en parler, j'en ai des frissons" confie Frédéric Emard, le maire de Saint-Julien de l'Escap. Samedi soir, il a donné un concert avec son groupe Les tontons ringards. "On reste dans le thème" s'amuse-t-il. 

Le rétro-camping c'est l'occasion de partager, comme aux plus belles heures hippies. - Radio France
Le rétro-camping c'est l'occasion de partager, comme aux plus belles heures hippies. © Radio France - Marina Guibert

Alors, pour revivre vos plus belles vacances au camping avec vos parents ou juste vous resservir de cette pomme à glaçons qui traîne dans votre grenier, rendez-vous jusqu'à ce dimanche soir à Saint-Julien de l'Escap. Mais pas de panique, le rétrocamping devrait revenir l'année prochaine.