Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les canoës font leur retour sur la Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Le niveau de la Dordogne est redescendu en dessous du niveau d'alerte mercredi 21 juillet. Les locations de canoës ont donc pu reprendre.

Après plusieurs jours d'arrêt en raison du niveau de la Dordogne, trop haut, les canoës ont pu retourner sur l'eau mercredi 21 juillet.
Après plusieurs jours d'arrêt en raison du niveau de la Dordogne, trop haut, les canoës ont pu retourner sur l'eau mercredi 21 juillet. © Radio France - Jeanne de Butler

Sur la route qui longe la Dordogne, on peut apercevoir des dizaines de canoës sur la rivière. Depuis mercredi 21 juillet, le niveau de la Dordogne est redescendu en dessous du niveau d'alerte. Les locations de canoës ont donc pu reprendre en amont de Limeuil, après une dizaine de jours de fermeture. Jusqu'ici, la location était interdite par un arrêté préfectoral en raison des crues liées aux fortes pluies.  

Pour ce premier jour de réouverture, Robin Alaux responsable de la base canoë vacances à La Roque-Gageac est ravi. "L'eau est belle, ça descend tout seul, il n'y a pas de souci. On espère que ça va durer !" Il attendait ce moment avec impatience et la journée s'annonce bonne : il attend entre 150 et 200 personnes

"On a sauté sur l'occasion"

Venus de l'Eure et en vacances jusqu'au 1er août, Mélanie et sa famille se sont dépêchés de réserver lorsqu'ils ont appris qu'il serait possible de naviguer. "On en profite, on a sauté sur l'occasion. C'est génial, les paysages sont magnifiques, l'eau, super. C'est très agréable", sourit-elle. Et avec la montée des eaux, le courant est plus fort. "On se laisse porter, il n'y a pas besoin de trop d'efforts, du coup on a le temps de profiter du paysage", ajoute-t-elle. 

Des pertes pour les loueurs 

Avec l'arrêt des locations entre le 14 et le 20 juillet, et un autre arrêt au début du mois, les pertes sont importantes pour les loueurs de canoës. "Il faut attendre la fin du mois de juillet pour chiffrer, explique Gilles Ouardi, président des loueurs de canoë sur la Dordogne, mais on a du perdre plus de 50% de notre chiffre d'affaires." Robin Alaux espère profiter des prochains jours de beau temps pour "rattraper tout ça", mais il craint que les orages annoncés pour le week-end du 24-25 juillet ne retardent encore une fois la venue des canoéistes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess