Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retour vers le passé : la fête foraine Vintageland parie sur la nostalgie pour se pérenniser

-
Par , France Bleu Bourgogne

La fête foraine Vintageland orchestre un retour vers le passé depuis le 7 août dernier. L'événement qui va se poursuivre jusqu'au 4 octobre sur l'ancien archéodrome de Beaune, accueille quelques centaines de personnes par jour. De son côté la direction veut pérenniser le parc.

Vintageland a ouvert ses portes le 7 août dernier.
Vintageland a ouvert ses portes le 7 août dernier. © Radio France - Cédric Hermel

Dans l'allée centrale de Vintageland, à droite une MG blanche, vieille voiture anglaise des années 1960. A gauche, un gros camion Chevrolet des années 50. Ca et là, les visiteurs retrouvent des boutiques de vêtements d'époque. Un peu plus loin, d'autres voitures sont garées : une Trabant d'ex Allemangne de l'Est, ou encore une 2CV. Le tout est agrémenté par de la musique d'époque : Elvis Presley, Johnny Hallyday ou encore Frankie Avalon.

C'est l'ambiance dans laquelle déambulent plusieurs centaines de personnes à Vintageland. "Ça varie de 150 à 400 personnes selon les jours. On en est à plusieurs milliers de personnes depuis l'ouverture , le 7 août", précise Jacques Le Disez, directeur artistique de Vintageland. C'est beaucoup moins qu'attendu par la direction du parc qui estime que les mesures anti-Covid-19 ont eu leur effet.

Plongée dans l'ambiance des années 50 à 70

Cette plongée dans les années 50-60-70 a commencé le 7 août dernier, après plusieurs mois de retard dû à l'épidémie de la Covid-19. Cette fête foraine particulière a pris place de l'ancien archéodrome de Beaune, en bordure de l'aire d'autoroute Beaune-Tailly, sur l'A6. "On a voulu y recréer l'époque vintage dans toutes ces dimensions : la mode, le design, le cinéma ou encore les voitures", raconte Jacques Le Disez. 

Entre 150 et 400 personnes viennent chaque jour selon la direction de Vintageland.
Entre 150 et 400 personnes viennent chaque jour selon la direction de Vintageland. © Radio France - Cédric Hermel

"On a l'impression que les gens ont besoin de se reconnecter à cette époque-là", poursuit-il. C'est l'état d'esprit de Sylvie, une Mâconnaise de 63 ans qui flashe devant une 2CV. "C'était ma première voiture, on partait en vacances avec. On enlevait les sièges, on se garait au bord de l'eau puis on pique niquait comme ça. Moi je rêve que d'une chose, c'est de monter dedans et de faire un tour avec", raconte la bourguignonne. 

Des débuts compliqués, une suite attendue

Le parc va fermer provisoirement à partir du 4 octobre prochain. La direction prévoit de faire des agrandissements sur 45 hectares autour du parc actuel, avant d'ouvrir au printemps 2021, comme l'espère son directeur artistique, Jacques Le Disez.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess