Culture – Loisirs

Rétro 2015 dans l'Yonne : Christelle Loury, le succès de la Môme Piaf

Par Benoît Jacobo et Clara Guilliet, France Bleu Auxerre vendredi 1 janvier 2016 à 19:44

Christelle Loury à son arrivée à New York
Christelle Loury à son arrivée à New York © Radio France - Pierre Loury

Retour sur l'année 2015 exceptionnelle de Christophe Loury. La chanteuse de Perrigny a interprété Piaf en Ukraine et à Times Square, à New York.

Une année faste pour Christelle Loury. Elle s'est envolée pour l'Ukraine en mars, pour la 20e édition du festival international de la francophonie. Remporte le prix du "spectacle de l'année" lors de la cérémonie des Grands Crus de l'Yonne.  Puis touche le rêve américain avec ce concert hommage à Edith Piaf, à Times Square, à New York. Avant de chanter à l'ambassade de Russie.

Christelle Loury revient sur cette année riche en émotions, au micro de Clara Guilliet

Christelle Loury, au micro de Clara Guilliet

"L'accueil du public ukrainien a été magnifique. Ce sont des gens qui adorent la France et les chansons d'Edith Piaf, explique Christelle Loury. C'était vraiment très chaleureux. J'ai reçu des fleurs, des chocolats à la fin des concerts, des standing ovations... Magnifique.

J'étais un peu inquiète car la tournée avait lieu en plein conflit. J'étais à 70 km de Donetsk et des zones de conflit, il y avait des militaires partout en gare, on a croisé des chars et des hommes avec des kalachnikovs. D'ailleurs, plusieurs artistes comme Agnès Jaoui ont annulé leur présence au festival. Moi je me suis dit : "si, j'y vais". Car justement les Ukrainiens ont besoin que des artistes viennent les soutenir. Et au final, je n'ai pas eu peur.

Cette tournée en Ukraine, c'était un peu un retour aux sources. Mon grand-père était d'origine ukrainienne, et ma grand-mère d'origine polonaise. J'ai donc du sang slave dans les veines. D'ailleurs, j'ai parlé ukrainien et les gens étaient enchantés !

"Times Square, c'était fou !"

Times Square, c'était fou ! New York, déjà, ça fait rêver : c'est la Big Apple, une fourmilière géante avec des gens partout. Times Square, c'est encore plus fou : c'est la place la plus visitée du monde avec 380 000 visiteurs par jour. Et sur le week-end où je me suis produite, ils ont accueilli 500 000 personnes. Il y avait une énorme scène installée, des écrans géants partout... c'était super. Aux Etats-Unis, Edith Piaf représente la France.

En juin, j'ai reçu le prix du spectacle de l'année des Grands Crus de l'Yonne. Ça a été pour moi une belle surprise et une reconnaissance : ce sont les auditeurs (de France Bleu) qui ont voté, et je me suis dit : super.  J'ai reçu ce prix en duplex de New York, où je préparais le concert de septembre. Bref, c'était un moment génial.

"Mon prochain objectif, c'est la Russie"

A l'ambassade de Russie en décembre, j'ai chanté avec Oleg Pugudin, une grande star en Russie, qui a aussi chanté des chansons de Piaf. C'était une soirée magnifique, avec 500 personnes, des stars du cinéma, de la musique, du monde de la presse. Mais je reste les pieds sur terre. On verra !

Mon prochain objectif, c'est la Russie. J'ai des portes qui s'ouvrent. L'ambassadeur me soutient, mais ce sont des choses que l'on ne peut pas mettre en place du jour au lendemain, on va voir ce qu'il est possible de faire. Après la Russie, je pars en Belgique au mois de mars. Peut-être la Pologne en avril, à Cracovie. Ensuite, j'aimerais bien aller chanter en Asie : ils sont très friands d'Edith... et puis une petite Française, ça changerait des personnes qui chantent Piaf là-bas."