Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rétrogaming : une figurine Goldorak vendue aux enchères, à Boulogne

-
Par , France Bleu Nord

On replonge dans les années 80, avec les salles des ventes aux enchères qui proposent de plus en plus de rétrogaming. Ces anciennes figurines et ces vieux jeux de console ou d’ordinateur ont leurs vrais fans. Ainsi, ce samedi, à Boulogne, les amateurs vont certainement s'arracher un Goldorak.

Une figurine de Goldorak, datant de 1978, est en vente, ce samedi, aux enchères, à Saint-Martin-Boulogne.
Une figurine de Goldorak, datant de 1978, est en vente, ce samedi, aux enchères, à Saint-Martin-Boulogne. © Radio France - Matthieu Darriet

C’est une figurine en plastique de 60 cm de haut. Elle a été fabriquée en Allemagne. Le commissaire-priseur boulonnais Julien Debacker l'a déniché dans une succession locale. Dans une vente, ce samedi, au milieu des meubles, tableaux et autres objets de déco plus anciens, il propose des figurines de Tintin et Obélix, et un très attendu Goldorak.

Quinze lots de jeux et jouets sont proposés à la vente, dont des figurines de Tintin.
Quinze lots de jeux et jouets sont proposés à la vente, dont des figurines de Tintin. © Radio France - Matthieu Darriet

Il devrait partir pour 100 à 150 euros. " Il est de 1978, détaille Me Debacker. Il a la chance d'avoir ses astérohaches et ses fulguropoings d'origine. Il n'a pas de boite, mais il est dans un bon état. "

On aura certainement des gens qui ne viendront que pour le Goldorak !

En fait, rien que cette semaine, en plus de ce Goldorak et de la quinzaine de lots qui l’accompagnent, la salle des ventes boulonnaise a proposé une console de jeux Atari, une Game Boy -avec ses jeux dont Tétris- une playstation 1 et des joysticks et figurines.

Me Julien Debacker, commissaire-priseur à Saint-Martin-Boulogne, a déniché ce Goldorak dans une succession locale.
Me Julien Debacker, commissaire-priseur à Saint-Martin-Boulogne, a déniché ce Goldorak dans une succession locale. © Radio France - Matthieu Darriet

Il y a un public de fans de rétrogaming. Le commissaire-priseur l’explique par analogie avec ces collectionneurs de vieilles voitures qui, avec l’âge, ont désormais les moyens de s’offrir le véhicule de leurs rêves de jeunesse.  Là, c’est pareil ! A l’époque, il n’y avait pas de consoles dans toutes les familles. Elles faisaient des envieux… qui aujourd’hui se rattrapent. Ils ont la quarantaine ou un peu moins. 

Nouvelle clientèle pour les salles des ventes

C’est la digitalisation des ventes aux enchères qui a rendu cela possible, facilement, raconte Me Debacker. A coup sûr, internet ce sera 60% des adjudications de cette vente. "C'est la rencontre entre une génération qui utilise beaucoup internet et un métier qui a su se moderniser pour répondre à des attentes bien spécifiques."

Certains acheteurs ne seront là que pour les jouets rétro et les figurines.
Certains acheteurs ne seront là que pour les jouets rétro et les figurines. © Radio France - Matthieu Darriet

Pour les salles de ventes, ça veut dire une modernisation pour inventorier et photographier sous tous les angles chacun des objets. Un gros travail qui s’accompagne de nombreuses sollicitations venues du monde entier par des acheteurs potentiels. 

Des prix raisonnables

Comme sur internet, il y a parfois de mauvaises surprises, sur les sites de ventes entre particuliers, certains préfèrent passer par les commissaires-priseurs et leur réseau d’expert, avec les garanties qu’ils apportent sur l’origine du jeu, sa valeur et son état réel.

Comptez 300 euros, pour ce Tintin et 100 pour ces Schtroumpfs, plus récents.
Comptez 300 euros, pour ce Tintin et 100 pour ces Schtroumpfs, plus récents. © Radio France - Matthieu Darriet

Et pour l’instant les prix restent raisonnables, en-deçà, par exemple, de ce que coûte la dernière Playstation 5, neuve.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess