Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

RÉTRO 2017 - Une année panda-mania à Beauval

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu
Beauval, Saint-Aignan-sur-Cher, France

Dans la série des rétrospectives que vous propose France Bleu Touraine, vous ne pouviez pas échapper à la Panda-mania qu'a connu le zoo-parc de Beauval cette année

Au Zoo-parc de Beauval, Bébé Panda a attiré toutes les attentions en 2017
Au Zoo-parc de Beauval, Bébé Panda a attiré toutes les attentions en 2017 © Maxppp - Franck Castel/Wostok Press

A Beauval,  l'année ne commence pas un 1er janvier mais le 26 juillet  avec l'échographie de Huan Huan la femelle panda qui révèle qu'elle enfin est enceinte de son premier bébé. Delphine Delors, co-propriétaire du Zoo-Parc, ne cache pas sa joie à cette annonce d'une grossesse de madame Panda, tant il a fallu multiplier les efforts pour assurer cette naissance.

Quelques jours plus tard,  le 1er août, nouvelle crise d'euphorie au Zoo-Parc : ce n'est pas un bébé panda mais deux qui apparaissent  à la nouvelle échographie. Mais après l'euphorie et la liesse, c'est la mobilisation générale : des sages-femmes sont venues spécialement de Chine pour assurer la naissance et les suites de la maternité, car personne ne sait si Huan Huan acceptera de s'occuper de ses 2 bébés.

Une nurserie spéciale pour les deux futurs bébés avait été installée à Beauval
Une nurserie spéciale pour les deux futurs bébés avait été installée à Beauval © Maxppp - Chen Yichen Xinhua News Agency/Newscom

Enfin le grand jour arrive et les fans du Panda peuvent suivre en direct sur les réseaux sociaux cet événement franco-chinois. Dans la nuit du 4 au 5 août, le premier bébé panda - le plus petit des bébés - meurt malgré les soins donnés par les sages-femmes chinoises. 

malgré les soins des nurses chinoises, le premier bébé n'a pas survécu
malgré les soins des nurses chinoises, le premier bébé n'a pas survécu - @Zoo-Parc Beauval

Le second est mis en couveuse avant d'être rendu à sa mère, mais le vétérinaire qui l'a pris en charge se veut rassurant : il est vigoureux et "tête sa mère". Il pèse 142,4 grammes 

Le second bébé panda survivant est pris en charge par les soigneurs du zoo et régulièrement rendu à sa mère
Le second bébé panda survivant est pris en charge par les soigneurs du zoo et régulièrement rendu à sa mère - @Zoo-Parc Beauval

Le public ne découvrira la petite merveille qu'à travers les écrans installés dans le zoo, où on peut donc assister aux câlins avec sa maman et  à ses tétées.

Le bébé panda est aussi une star des réseaux sociaux avec près de 10 millions de vues et chacune de ses apparitions sur Facebook est suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes : à tel point que le zoo décide de recruter pour faire face à l'affluence supplémentaire que pourrait connaitre Beauval grâce à la famille Panda.

Et pour terminer cette année exception, c'est 2 fois Noël avant Noël à Beauval le 5 décembre dernier avec le baptême et la marraine Brigitte Macron l'épouse du Président de la République

Brigitte Macron marraine du bébé panda
Brigitte Macron marraine du bébé panda © Maxppp - Franck Castel/Wostok Press

Le  bébé panda s'appelle finalement Yuan Meng. Et puisqu'il est déjà un monument de l'amitié franco-chinoise, le Président de la République en week-end familial dans la région vient à son tour "le visiter"

Emmanuel Macron cède lui aussi à la Panda Mania
Emmanuel Macron cède lui aussi à la Panda Mania © Maxppp - @Beauval zoo

Une année sous le signe du Panda pour le zoo parc de Beauval qui depuis l'arrivée de ces deux trésors nationaux chinois en 2012, ne cesse de surfer sur la notoriété des deux pandas prêtés par Pékin.  Le petit Yuan Meng repartira d'ailleurs vers l'Empire du Milieu d'ici quelques années. D'ici là, le public pourra le découvrir pour la première fois "en vrai" le 13 janvier 2018.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess