Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rezé : de nouveaux vestiges de Ratiatum découverts

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

À Rezé, le chantier de fouilles de la construction de logement, juste à côté de la maire, a permis de découvrir de nouveaux vestiges de la cité antique de Ratiatum mais aussi, plus rares, des vestiges médiévaux.

Au premier plan, les vestiges des quais antiques et, derrière, les restes probables de la chapelle Saint-Symphorien et d'un bâtiment thermal.
Au premier plan, les vestiges des quais antiques et, derrière, les restes probables de la chapelle Saint-Symphorien et d'un bâtiment thermal. © Radio France - Marion Fersing

Encore des vestiges de la cité antique de Ratatium découverts à Rezé, sur le chantier de construction de logements, juste à côté de l'hôtel de ville, mais aussi des restes de l'époque médiévale.  Plus précisément, les fouilles préventives ont permis de dégager des quais, comme près du Chronographe, mais aussi une rue empierrée et deux bâtiments très intéressants.

Un bâtiment avec un système de chauffage au sol !

Le premier date de l'antiquité. Il s'agit d'un bâtiment avec un système de chauffage au sol ! C'était soit la maison d'un riche Rezéen qui pouvait se payer un salon d'hiver chauffé, soit, plus probablement, un bâtiment thermal. 

À droite, le sol noirci montre qu'un feu était régulièrement allumé à cet endroit
À droite, le sol noirci montre qu'un feu était régulièrement allumé à cet endroit © Radio France - Marion Fersing

"C'est-à-dire avec des pièces chaudes, des pièces froides, des pièces tièdes... Comme les hammams d'aujourd'hui", explique l'archéologue de l'Inrap en charge du chantier, Maire-Laure Hervé. Il pourrait s'agir du prolongement des thermes publics découverts lors de la construction de la mairie il y a plusieurs années.

Le système de chauffage au sol que les archéologues pensant avoir découvert
Le système de chauffage au sol que les archéologues pensant avoir découvert © Radio France - Marion Fersing

Les restes de la chapelle Saint-Symphorien ?

Juste à côté, on fait un bond dans le temps, jusqu'au Moyen Age avec les restes probables de la chapelle Saint-Symphorien. "On a un sol pavé très bien construit qui correspond sans doute à cette chapelle qui apparaît sur le cadastre napoléonien de 1826 avant de disparaître sur celui de 1850 et qui n'apparaît plus ensuite sur aucun plan". Et c'est particulièrement intéressant pour l'archéologue : "les vestiges médiévaux, ils sont rares, surtout à Rezé, parce qu'ils ont souvent été détruits par les constructions plus récentes. Donc là, on a la chance d'avoir cette chapelle mais aussi une rue pavée qui la longe." 

Au premier plan, les vestiges de ce qui pourrait être la chapelle Saint-Symphorien
Au premier plan, les vestiges de ce qui pourrait être la chapelle Saint-Symphorien © Radio France - Marion Fersing

À découvrir pendant les journées du patrimoine

Ces nouveaux vestiges, on pourra les découvrir pendant les journées du patrimoine, ce week end. Attention, il faut s'inscrire auprès du Chronographe.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess