Société DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO 2016 : Astier Nicolas, le cavalier d'or et d'argent made in Toulouse

Par Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse et France Bleu mardi 9 août 2016 à 19:22

Astier Nicolas, à droite, avec Piaf son cheval qu'il a fait travailler à Pin-Balma par son ancienne coach, Marie-Reine.
Astier Nicolas, à droite, avec Piaf son cheval qu'il a fait travailler à Pin-Balma par son ancienne coach, Marie-Reine. © Radio France - Pauline Mareix

Il a autour de son cou deux des six médailles françaises obtenues jusque là (mardi minuit) à Rio : Astier Nicolas, 27 ans, cavalier d'or et d'argent né à Toulouse. Il a tout appris des chevaux au poney-club de Pin-Balma avec lequel il a gardé des liens très forts.

Quatre cavaliers en or, mais c'est celui qui termine le concours et permet de décrocher le titre que la lumière a retenu : Astier Nicolas (NDLR : Astier est bien son prénom, Nicolas son nom de famille). Astier réussit même l'exploit de décrocher dans la foulée une médaille d'argent en individuel. Né à Toulouse en janvier 1989, pur produit toulousain : lui et ses quatre frères et sœurs ont été inscrits dès leur plus jeune âge au Poney-Club de la Seillonne à Pin-Balma.

Toute la famille inscrite à l'équitation

Astier montait ainsi à poney dès ses quatre ans. C'est Marie-Reine Perié qui l'a coaché dès le début et jusqu'à son départ en Angleterre, vers 19-20 ans. C'est elle qui l'a emmené au plus haut niveau, à commencer par ses premiers titres de champion de France, à poney et son intégration en équipe de France en 2004 à l'âge de 15 ans. Elle exerce toujours à Pin-Balma. France Bleu Toulouse a pu la joindre quelques minutes après le titre d'Astier.

Il avait douze ans et se couchait en premier pour être en forme le lendemain. Il courait à côté de ses poneys ! C'est un garçon tellement appliqué, tellement sérieux. — Marie-Reine Perié sa coach à Toulouse pendant quinze ans

Marie-Reine Perié, coach d'Astier Nicolas de ses 4 ans à ses 20 ans.

Son cheval également passé entre les mains expertes de sa coach toulousaine

Astier est resté très proche avec Marie-Reine, c'est d'ailleurs à elle qu'il a confié le soin de faire travailler Piaf de B'Neville, le cheval qu'il monte en ce moment à Rio et qui remporte l'or, un cheval normand repéré par le mari de Marie-Reine et que les Perié ont fait descendre en Haute-Garonne pour le faire progresser, avant de l'envoyer en Normandie. Marie-Reine a aussi formé à Pin-Balma Thomas Carlile qui réside à Pujaudran (Gers), désormais cavalier professionnel mais non-sélectionné pour Rio.

Delphine montait à cheval avec Astier et son frère à Pin-Balma

Quand quelqu'un qu'on a vu monter à poney à l'âge de son fils est champion olympique, c'est un grand bonheur. Pour une fois, on suit les J.O de façon plus impliquée que lorsqu'il y a des cavaliers qu'on ne connait pas personnellement. — Delphine Solière, camarade d'équitation des Nicolas

La famille Nicolas, installée à Balma, Papa dans l'aéronautique, Maman nutritionniste en milieu hospitalier, se retrouve fréquemment au poney-club. Les neveux et nièces d'Astier y montent désormais. Une histoire famille toulousaine, définitivement.