Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : La Route du Rhum 2018

Route du Rhum : les Manchois multiplient la casse, le favori Louis Duc en difficulté

mercredi 7 novembre 2018 à 10:26 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Rien ne va plus pour les Manchois dans la Route du Rhum. Après Halvard Mabire, Nicolas Jossier et Louis Duc font face à des avaries techniques. Le cherbourgeois, l'un des favoris de la catégorie Class 40, va tenter de réparer en mer.

Louis Duc, le favori manchois sur Class 40, a modifié sa trajectoire.
Louis Duc, le favori manchois sur Class 40, a modifié sa trajectoire. - Tracker de Route du Rhum

Manche, France

Les Manchois sont en difficulté sur la Route du Rhum après trois jours de course. Le cherbourgeois Louis Duc, l'un des favoris de la course en catégorie Class 40, fait face à une rupture d'un axe d'étais de son mat depuis ce mardi  : "Il était alors en 2e position et faisait route au sud-ouest. Un cap, travers au vent, qu’il ne peut plus suivre pour le moment, surtout dans les conditions météo actuelles : 30 nœuds établis, rafales à 40, mer agitée. Il fait donc route vent arrière soit pour l’instant au sud"

Sur son compte Twitter, il indique espérer réparer les dégâts en mer, sans avoir à faire une escale technique. En attendant, il est tombé à la 12e position de la course ce mercredi matin.

Nicolas Jossier et Halvard Mabire sur la touche

Le Granvillais Nicolas Jossier sur son monocoque Manorga a lui été obligé de regagner Concarneau après des problèmes de grand voile. Il est au port actuellement et espère pouvoir reprendre la mer le plus tôt possible, une fois réalisées les réparations.

Et il n'est pas le seul à terre. Halvard Mabire s'est lui abrité à Bénodet. Comme beaucoup, d'autres concurrents, il a préféré ce mettre à l'abri le temps que la météo s'améliore... Une halte qu'il prend avec philosophie, lui qui navigue sur un bateau loué préfère protéger le matériel, il n'avait de toute façon pas d'ambitions de victoire sur cette course.

Miranda Merron toujours bien placée

Reste Miranda Merron, la britannique de Barneville-Carteret, qui reste très bien positionnée à la 15e place, qui fait route au Sud-Ouest. Elle est dans un mouchoir de poche avec les autres normands Olivier Cardin (Région Normandie), 10e et Claire Pruvot (Service civique), 17e