Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Brevin, le bonheur sous les étoiles

-
Par , France Bleu Loire Océan

"Les Nuits des étoiles" se déroulent ce weekend-end avec quelques 266 manifestations gratuites organisées en France. C'est la 30ème édition. Rencontre avec un couple de retraités, passionnés et amoureux.

Thérèse et Francis, chez eux à Saint-Brévin
Thérèse et Francis, chez eux à Saint-Brévin © Radio France - Bertrand Pidance

Thérèse et Francis Porcher vivent une retraite heureuse au milieu de la campagne à Saint-Brevin en Loire-Atlantique. Thérèse s'est prise de passion pour les étoiles à l'âge de 14 ans. Elle est aujourd'hui la présidente du Club d'Astronomie (ORION-ADACV) du Pays de Retz. Avec son mari Francis, ils consacrent leur vie aux étoiles... et aux volcans, leur deuxième passion. Le mois dernier, ils étaient encore dans le marais, en pleine nuit entre quatre heures et cinq heures du matin pour observer et photographier la comète Neowise. "On était bien", raconte Francis, "Il n'y avait pas un chat, on était que tous les deux, à la fraîche, on entendait les canards. C'est le bonheur". Francis conclue dans un éclat de rire : "Ma femme, c'est une étoile !"

La comète Néowize photographiée par Thérèse Porcher
La comète Néowize photographiée par Thérèse Porcher - Thérèse Porcher

Les conseils de Thérèse pour observer à l’œil nu

Pour ces 30èmes Nuits des étoiles, beaucoup de rassemblements d'astronomes ont dû être annulés à cause des mesures sanitaires et c'est le cas de celui qui était prévu à Saint-Viaud par le Club d'astronomie du Pays de Retz. On peut toujours observer les étoiles sans télescope, à l’œil nu. "Il faut un endroit dégagé et loin des lumières de la ville, conseille Thérèse Porcher, la présidente du club. Vous regardez vers le Sud et à gauche vous verrez Saturne et Jupiter, puis vers minuit et demi, une heure du matin, à l'Est vous verrez Mars, un point jaune et brillant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess