Culture – Loisirs

Saint-Étienne : une souscription pour financer les travaux de la cathédrale Saint-Charles

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 9 janvier 2016 à 18:34

La cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne
La cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne © Radio France - Yves Renaud

Une souscription est en cours pour financer les travaux à la cathédrale Saint-Charles de Saint-Étienne. Le toit doit être rénové. Un premier tiers de chantier a été réalisé l'an dernier. Il doit s'achever d'ici la fin de l'année, espère le diocèse. Mais les travaux coûtent chers.

La cathédrale Saint-Charles fait partie des trois cathédrales françaises à ne pas appartenir à l’État (avec les cathédrales de Lille et d'Evry) parce qu'elle a été construite après 1905 (en l'occurrence dans les années 20). Elle appartient donc à l'association diocésaine. Ces dernières années le toit s'est fortement dégradé. Le coût global du chantier est estimé à 200-250 000 euros. Un tiers du chantier a pu être mené l'an dernier. Il doit s'achever cette année. Un appel à la générosité des paroissiens a été lancé pour trouver des financement.  Paul Rabbe est chargé de mission en charge de l'immobilier du diocèse de Saint-Étienne.

Paul Rabbe est chargé de mission en charge de l'immobilier au diocèse

On compte environs 250 églises dans la Loire et plus de 300 en Haute-Loire. Dans leur écrasante majorité elles appartiennent aux communes, qui ont de moins en moins d'argent. Alors le Département, la Région et même la DRAC (pour les monuments classés) peuvent parfois mettre la main à la poche pour financer des travaux. C'est le cas par exemple pour l'église des Carmes au Puy-en-Velay. En revanche pour l'église de Saint-Jean-La-Vètre à coté de Noirétable ou pour la collégiale de Montbrison le finacement du chantier n'est toujours pas bouclé. Mais dans l'ensemble, les églises et chapelle de la Loire et de Haute-Loire sont plutot bien conservées. Les élus étant soucieux de la préservation de ce patrimoine.