Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Maur : les jouets sous le sapin retournent au magasin

-
Par , France Bleu Berry

Après l'euphorie de Noël, c'est l'heure du service après-vente. Les clients du magasin JouéClub de Saint-Maur sont venus échanger les jouets défectueux.

Le patron du JouéClub de Saint-Maur s'attend à recevoir une vingtaine de jouets endommagés ou défectueux après les fêtes
Le patron du JouéClub de Saint-Maur s'attend à recevoir une vingtaine de jouets endommagés ou défectueux après les fêtes © Radio France - François Chagnaud

"J'ai joué quelques minutes après je l'ai passée à papa pour qu'il l'essaie. Mais il l'a lancée dans un trottoir et ça l'a cassée." La voiture télécommandée tout-terrain de Samantha a fait long feu cette année. C'est pour cela que Alvaro, le papa fautif, accompagne sa fille au magasin pour un diagnostic.  

"C'est la direction qui a lâché ... vous êtes rentré dans un mur ?", s'enquiert la caissière du magasin JouéClub de Saint-Maur Cap Sud, avec un oeil expert. "Mais ça n'a pas été violent", plaide le père. Le directeur du magasin Jean-Luc Grivaud se veut rassurant : "ne vous inquiétez pas, ça va s'arranger. Cette pièce-là, on va pouvoir la réparer"

Il faudra attendre quelques semaines, le temps de commander la pièce et d'effectuer la réparation. En attendant, il est possible de faire l'échange avec un modèle neuf, un geste commercial. De quoi ravir Samantha : "j'ai choisi la même, de la même couleur. C'était la dernière, je suis contente !", s'exclame-t-elle en repartant avec son 4x4 vert fluo. 

La situation de Samantha est loin d'être isolée, explique le directeur du magasin. "C'est le cas classique dans le modélisme. Aujourd'hui, j'attends 7 ou 8 situations similaires. Et ça va s'étaler pendant les prochaines semaines. Je pense que j'aurais une vingtaine de retours, tout jouets confondus", conclut-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess