Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un défilé de Saint-Nicolas plein de belgitude et de technologie à Nancy

dimanche 3 décembre 2017 à 17:58 Par Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine

Saint-Nicolas a défilé dans les rues de Nancy, pour la première fois un samedi. Une parade avec des accents belges et sous haute surveillance pour un public émerveillé. Des dizaines de milliers de personnes réparties sur les 1700 mètres du parcours, avec une arrivée place Stanislas à Nancy.

Des personnages gonflés remplacent les majorettes au défilé de Saint Nicolas à Nancy
Des personnages gonflés remplacent les majorettes au défilé de Saint Nicolas à Nancy © Radio France - Thierry COLIN

Nancy, France

Les chars des différentes communes ont joué d’ingéniosité avec des leds et effets spéciaux en enrobant le thème de la gourmandise avec cette année des fanfares belges invitées à prendre place entre les chars. Mais pour cette Saint-Nicolas 2017 à Nancy, les nouveautés viennent d’ailleurs : des personnages gonflés remplacent les majorettes et des dizaines de compagnies de théâtre de rue ont attiré l’œil. Fibre optique, voiturette électrique, et autres personnages gonflés ont émerveillé les enfants.

Les ours géants, éclairés et ventilés, avaient une autonomie de 45 minutes : la compagnie Remue Ménage avait prévu des batteries de rechange pour pouvoir terminer le défilé avec des températures négatives. Un froid bien mieux supporté que l’humidité, confie le directeur artistique qui gère discrètement la musique de sa troupe d’artistes avec une tablette numérique.

La technologie s'invite dans le défilé avec wifi, ventilateurs et leds en nombre - Radio France
La technologie s'invite dans le défilé avec wifi, ventilateurs et leds en nombre © Radio France - Thierry COLIN

La nouveauté du samedi

« Il faut que les touristes puissent voir le défilé » estime le maire, Laurent Hénart, qui a décidé de changer le jour de la parade, le samedi soir, plutôt que le dimanche, en accord avec les commerçants de la ville. Un périmètre sécurisé par plusieurs centaines de policiers et vigiles. Et une fois les contrôles passés, la foule laisse place à la magie du défilé. Impossible de comptabiliser les spectateurs, mais plus de 50 000 personnes ont assisté au défilé. Une parade sécurisée de 1700 mètres avec un périmètre tout autour de la vieille-ville entre la place Carnot et la place Stanislas. Une sécurité renforcée plutôt bien acceptée par les spectateurs. Ce nouveau parcours, plus court, permet de ne pas bloquer les principales lignes de transport en commun.

Saint Nicolas, le dernier char et le plus attendu par les petits lorrains - Radio France
Saint Nicolas, le dernier char et le plus attendu par les petits lorrains © Radio France - Thierry COLIN
Leds et fibres optiques pour des compagnies de théâtres qui animent le défilé - Radio France
Leds et fibres optiques pour des compagnies de théâtres qui animent le défilé © Radio France - Thierry COLIN

Toujours pour des raisons de sécurité, le traditionnel feu d’artifice a été abandonné depuis trois ans et cette année, un son et lumière de huit minutes est venu clore le défilé place Stanislas.

Les communes de l'agglomération participent au défilé - Radio France
Les communes de l'agglomération participent au défilé © Radio France - Thierry COLIN
Une arrivée place Stanislas après 1700 mètres de défilé - Radio France
Une arrivée place Stanislas après 1700 mètres de défilé © Radio France - Thierry COLIN