Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Saint-Valentin : dix choses que vous ignorez (peut-être) sur la fête des amoureux

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Ce mardi 14 février, les amoureux du monde entier fêtent la Saint-Valentin. Des origines de la fête aux ventes records des fleuristes, en passant par les coutumes oubliées et les petits mots doux, France Bleu vous raconte dix choses que vous ignorez peut-être sur la fête des amoureux.

La Saint-Valentin, l'occasion d'échanger mots doux et petits cadeaux.
La Saint-Valentin, l'occasion d'échanger mots doux et petits cadeaux. © Maxppp - Claude Cortier

A l'origine, les oiseaux

De nombreux mythes circulent sur l'origine de la Saint-Valentin. Mais la fête est née au XIVème siècle, en Grande-Bretagne. Le 14 février était célébré comme la fête des amoureux, car on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s'accoupler. La fête s'est ensuite répandue à travers le continent. On retrouve ce même rapprochement de la Saint-Valentin avec les amoureux dans de nombreux poèmes du Moyen-âge. Au XV ème siècle, Charles d'Orléans, captif en Angleterre, fait souvent allusion à la Saint-Valentin, jour où les amoureux se choisissaient leur partenaire ou renouvelaient leur serment.

  - AFP
© AFP - Jean-Luc Guet

Trois Valentins, trois saints

Saint Valentin, fêté le 14 février, avait été désigné par l'Église catholique comme saint patron des amoureux. Au moins trois saints différents sont nommés Valentin. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape en l'an 495. Il y a Valentin de Rome, un prêtre qui a souffert le martyre à Rome dans la seconde moitié du IIIème siècle. Valentin de Terni, un évêque d’Interamma (le Terni moderne, en Italie, ), qui a également souffert le martyre à la même époque. Un troisième Valentin, a vécu en Afrique avec d'autres compagnons. Mais les deux premiers Valentins pourraient être une même personne, présentée sous ses fonctions successives.

Le valentinage, ou le libertinage autorisé aux femmes

Jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, et selon une coutume du nord de la France, à l'occasion de la Saint-Valentin, les femmes pouvaient avoir des relations avec un autre homme que leur mari. Les épouses avaient des relations avec un «Valentin» ou un «galantin», célibataire qu'elles avaient choisi. "Vous m’aurez demain, cette nuit est à mon amant", dit une femme dans une chanson de l’époque.

Des cadeaux à gogo

51 % des Français ont l’intention d’offrir un présent le jour de la Saint-Valentin, selon une étude réalisée en 2014. Des fleurs donc, mais aussi des objets coquins, qui s'arrachent de plus en plus : sex-toys, menottes, huiles de massage... les objets du plaisir deviennent de plus en plus répandus, jusque dans les supermarchés.

  - AFP
© AFP - Doptendu Dutta

Banco pour les fleuristes

Pour les fleuristes, le jour de la Saint-Valentin peut rapporter jusqu'à douze fois plus qu'une journée normale, soit trois fois le chiffre d'affaires d'une semaine normale, raconte Les Echos.

Sa majesté la rose

Entre 12 et 15 millions de roses vont être offertes ce mardi en France, raconte franceinfo. Evidemment, la demande fait monter les prix. Il faut compter environ trois euros pour une rose ordinaire et 45 euros pour un bouquet classique. Les roses vendues pour la Saint-Valentin sont importées d'Afrique et d'Amérique du Sud, mais elles transitent toutes par le marché aux fleurs aux Pays-Bas, où sont fixés les prix mondiaux selon la demande.

Un village tout entier dédié aux amoureux

Le village de Saint-Valentin, dans l'Indre, fête évidemment les amoureux ce mardi, avec une journée dédiée. Cette commune de 300 habitants environ, située près d’Issoudun, se revendique fièrement « village des amoureux ». Et là-bas, l'amour, c'est toute l'année : tous les courriers qui sont postés à Saint-Valentin sont affranchis avec un timbre en forme de cœur. Des confirmations de mariage devant le maire de la commune sont effectuées toute l’année. Des couples japonais viennent toute l'année pour se marier à Saint-Valentin.

  - Maxppp
© Maxppp - Antony Belgrade

La fête de tous ceux qu'on aime

N'y voyez pas une preuve d'amours multiples. Aux Etats-Unis, la Saint-Valentin est la fête de tous ceux qu'on aime. Elle n'est pas limitée à l'amour et au couple, mais à l'affection en général, à l'amitié, aux liens de la communauté. Il n'est pas rare qu'une personne envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d'école primaire en envoient à leur maîtresse d'école.

En Lorraine, un an de cadeaux pour sa Valentine

La Saudée est une tradition lorraine ancienne. Le 14 février, les jeunes hommes se réunissaient pour s’amuser à former des couples, dont ils proclamaient l’union sur la place publique. Ils inscrivaient le nom de l’élue de leur cœur sur une liste. Une fois le couple faussement fiancé, le Valentin devait offrir des petits cadeaux pendant un an à sa Valentine. Ces présents étaient généralement des cartes ou des images, fabriquées en tissu ou en papier. Lorsqu’une jeune fille était choisie par plusieurs garçons, ils devaient plaider leur cause devant un "tribunal". Pour consoler les couples parfois mal assortis, une loterie de bouteilles de vin venait réchauffer les cœurs à l’issue de la fête populaire.

  - AFP
© AFP - Lionel Bonaventure

Le proverbe

Le dicton de ce mardi 14 février est "Ciel clair à la Saint-Valentin, annonce _plénitude de biens_". On espère donc que la journée sera ensoleillée, et pas seulement pour réchauffer les cœurs !