Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sale période pour la musique live à Limoges

jeudi 2 mars 2017 à 18:30 Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin

Sale période pour les concerts à Limoges ! Deux salles emblématiques sont fermées. Le centre culturel John Lennon est en travaux et la Fourmi a baissé le rideau, officiellement pour des raisons de sécurité. Un coup dur, surtout pour les petits groupes locaux.

La fermeture de La Fourmi est un vrai coup dur pour les "petits" groupes locaux
La fermeture de La Fourmi est un vrai coup dur pour les "petits" groupes locaux © Radio France - Jérôme Ostermann

Limoges, France

Deux salles de concert sont actuellement fermées à Limoges. Les travaux au centre culturel John Lennon étaient prévus de longue date. Les programmateurs ont pu s'organiser. Il n'empêche, l'association Horizons croisés qui travaille énormément avec cette salle, a vu son activité divisée de moitié. Et la fermeture de la Fourmi pour raison de sécurité n'arrange rien selon Asse, le responsable de l'association :"C'est une période qui est très difficile pour les organisateurs de concerts. C'est comme si d'un coup, on avait fermé les cinémas. Cela a un gros impact sur notre activité."

Ceci dit, les travaux à John Lennon étant connus de tous, il n'y pas eu de programmation et donc pas d’annulation avec tous les frais induis. Financièrement, ces quelques mois de travaux ne menacent pas l'existence même de l'association. Finalement, c'est la fermeture de la Fourmi qui a le plus d'impact, sur ceux qui organisent le gros de leurs concerts dans cette salle et sur les petits groupes de Limoges. Car c'était la salle idéale pour eux selon Asse :"J'espère de tout mon cœur qu'ils vont trouver une solution pour ré ouvrir cette salle. Parce que c'est la seule salle de cette capacité à Limoges (300 personnes). C'est vraiment la salle idéale pour tous les groupes en développement. Ce sont eux les plus perdants."

Vraiment difficile depuis la fermeture de la Fourmi

Ce que confirme Christian, de l’association Snake's house qui organise les soirées électros Bass Collapse à Limoges, et première "victime collatérale" de la fermeture de la Fourmi :"Nous sommes encore une petite structure. On ne peut pas se permettre de remplir, ne serait-ce qu'une salle comme le CC John Lennon ou le Zénith. Du coup, ça nous freine plus que grandement dans nos démarches. Maintenant que la Fourmi a fermé, c'est vraiment difficile."

Plus de concert jusqu'à nouvel ordre à La Fourmi - Radio France
Plus de concert jusqu'à nouvel ordre à La Fourmi © Radio France - Jérôme Ostermann

Un problème dont a bien conscience l'adjoint à la culture à la mairie de Limoges, Philippe Pauliat-Defaye. La réouverture du centre culturel John Lennon doit d'ailleurs être avancée au mois de mai, pour y reprogrammer une partie des concerts prévus à la Fourmi en mai et juin :"Une réunion doit se tenir la semaine prochaine avec le directeur des Centres culturels de la Ville de Limoges, pour que dans le cadre d'une convention, l'essentiel de la programmation de la Fourmi puisse être préservé. Une dizaine de concerts pourraient ainsi être sauvés. Nous réfléchissons par ailleurs aux lieux qui pourraient être mis à disposition des animateurs de la Fourmi pour que ce qui n'est pas "Musiques actuelles", puisse trouver leur place dans d'autres salles de la ville, et pourquoi pas à l’espace Cité. Cela peut valoir jusqu'en septembre".

La Fourmi placée en procédure de sauvegarde

Voilà pour l'urgence. Mais à plus long terme, que faire si la Fourmi ne rouvre pas ce qui est l’hypothèse la plus sérieuse ? Des pistes sont à l'étude selon l'élu. Des pistes qu'il va falloir faire aboutir au plus vite, pour le bien des petits groupes locaux, et donc de la culture à Limoges, dans toute sa diversité. En attendant, MD Prod, la structure commerciale qui gère la Fourmi, a été placé la semaine dernière, en procédure de sauvegarde. Cela permet de geler les dettes. L'idée étant de trouver une solution dans les six mois.