Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Salon du Livre Périgord-Limousin : une 7e édition très féminine à Lanouaille

Par

La septième édition du Salon du Livre Périgord-Limousin se tient à Lanouaille ce samedi. Pour la première fois cette année la moitié des auteurs sont des femmes.

Sur 60 exposants, 28 sont des auteures
Sur 60 exposants, 28 sont des auteures © Radio France - Laurence Méride

Le Salon du Livre Périgord-Limousin a ouvert ses portes au public samedi matin et pour toute la journée à Lanouaille. Une septième édition présidée par Patrick Poivre d'Arvor avec des invités tels que Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères. 

Publicité
Logo France Bleu

Des femmes auteures il y en a partout en France et aussi en Périgord. Plus que ce que l'on pourrait croire et elles valent le coup d'être connues.

Mais cette année, quand on passe de stands en stands, un élément est frappant : le nombre d'auteures supérieur à celui des éditions précédentes. Pour la première fois depuis son lancement, il y a presque autant de femmes que d'hommes exposants au Salon de Lanouaille. Sur 60 exposants, 28 sont des auteures. Une volonté de Corinne Dubois-Coussemacq, éditrice à la maison Media Livres : "Cette année je désirais que la parité soit effective au salon. Des femmes auteures il y en a partout en France et aussi en Périgord. Plus que ce que l'on pourrait croire et elles valent le coup d'être connues."

L'écriture féminine 

L'organisatrice du salon insiste sur le fait qu'il faut que le lecteur ait le choix entre des livres d'auteurs et d'auteures parce que l'écriture féminine apporte quelque chose de différent : "L'écriture féminine a quelque chose de plus subtil. Les femmes méritent d'être mises en valeur.

Sylvie Staub est originaire du Lot. Elle est l'auteure de "La sorcière de Gourdon", un roman qui parle de femmes. La Lotoise est fière de faire partie des auteures du salon : "Ce qui m'a poussé à écrire ce sont des rencontres et le soutien de mon mari."

Elle remarque également que le public du salon de Lanouaille est très féminin : "On voit de plus en plus d'auteures. Mais il y a aussi beaucoup de femmes dans les salons. Elles lisent beaucoup et offrent des livres à leurs enfants ce qui est très important." assure la Lotoise.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu