Culture – Loisirs

Salon fluvial de Saint-Jean-de-Losne : "Pas besoin d'être riche" pour avoir un bateau ?

Par Magali Fichter, France Bleu Bourgogne dimanche 24 avril 2016 à 7:00

Des bateaux à tous types de prix
Des bateaux à tous types de prix © Radio France - Magali Fichter

Saint-Jean de Losne, en Côte-d'Or, possède le plus grand port fluvial de plaisance de France, avec 665 places. Ce week-end, le bateau est le roi du Salon fluvial, qui continue ce dimanche, toute la journée.

Ici, on trouve tout ce qui a trait à la plaisance : des bateaux à vendre, à louer, des artisans de la restauration et de la réparation. Une vingtaine d'exposants en tout, mais aussi des expositions et de quoi faire la fête, manger, boire, et écouter de la musique ! Mais le salon, c'est aussi l'occasion de découvrir le monde des plaisanciers. Et ce n'est pas forcément "bling-bling" ou élitiste, au contraire, selon Charles Gérard, créateur de H20, l'une des entreprises de plaisance qui gèrent le port.

"Ce qui me fascine, c'est que vous avez ici un chef d'entreprise avec un magnifique bateau de 500 000 euros, et à côte un gars qui conduit des camions, avec un bateau à 15 000 euros, qu'il retape lui-même ! Tout le monde est mélangé."

Charles Gérard

Cela dit, entre l'entretien, les travaux éventuels, le mouillage, on arrive vite à des sommes très importantes. En fait, pour goûter aux plaisirs de la plaisance, il faut soit avoir beaucoup d'argent à dépenser, soit être très bricoleur, et pourquoi pas utiliser son bateau... Comme une maison !

Le port de Saint-Jean-de-Losne - Aucun(e)
Le port de Saint-Jean-de-Losne - Magali Fichter

Charles Gérard, dont l'entreprise vend une centaine de bateaux par an, estime qu'ils sont 10 à 20% d'usagers du port à vivre à l'année sur leur bateau. Sachant qu'une bonne partie des plaisanciers, qu'ils soient australiens, allemands, américains, anglais, ou français (c'est une autre de leurs caractéristiques : ils viennent de partout dans le monde !) sont des retraités qui passent plusieurs mois de l'année à naviguer.

Un bateau à découvrir : l'Aster

Le salon fluvial n'est pas seulement commercial. On peut y admirer l'Aster, une péniche des années 50 rachetée par le musée de la Batellerie de Saint-Jean-de-Losne, qui a navigué depuis la Nièvre en 2014 et qui est maintenant amarrée dans le port de plaisance. Un bateau fascinant, pour Philippe Ménager, historien, spécialiste des voies navigables, qui a participé à son voyage.

Ce bateau, qui navigue encore, est l'un des derniers bateaux en bois motorisés en France... et il a un charme fou !

Philippe Ménager

L'Aster vu de l'intérieur - Radio France
L'Aster vu de l'intérieur © Radio France - Magali Fichter