Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sandra Aubost au départ de l'Ultra Trail de Sens

-
Par , France Bleu Auxerre

Courir 130 km, c'est le défi un peu fou que s'apprête à relever ce vendredi soir une sénonaise de 47 ans. Sandra Aubost prend le départ de la Brennus, l'épreuve la plus longue du Grand Trail du Sénonais.

Sandra Aubost est inscrite sur le 130 km de Sens
Sandra Aubost est inscrite sur le 130 km de Sens © Radio France - Stéphane Parry

Sens, France

Sourire aux lèvres, les traits à peine tirés, Sandra Aubost ne semble pas prêter attention à ceux qui pensent qu'il faut être un peu fou pour courir 130 km : " c'est ce que me dit ma mère qui ajoute, que je devrais me contenter de faire moins", déclare Sandra. "D'autres me disent qu'ils préfèrent accomplir cette distance en voiture," ajoute cette mère de famille de 47 ans. Alors qu'est-ce qui fait courir Sandra? " Il se trouve que cette course se déroule près de chez moi et que petit à petit à l'entraînement, j'ai rallongé la distance.  Courir  130 km sera mon maximum" Justement à propos des entraînements, comment ça se passe ? " J'ai commencé la préparation au mois de mai. Je n'ai pas toujours écouté mon coach qui me disait de partir sur des sorties de 45 ou 50 km. J'ai fait des entraînements de 35 km au plus. Après, c'est au niveau de la vie de famille, que ce n'est pas évident." 

Mon mari dit que je suis un peu fofolle ! 

Concilier la vie de famille, le boulot et les entraînements longs, voilà le casse-tête auquel est confronté Sandra: "mon mari m'encourage mais il trouve que je suis un peu fofolle de m'engager sur une distance aussi longue. Il ne comprend pas trop. Mais il est content lorsque c'est fini." Franchir la ligne d'arrivée, c'est bien l'objectif de notre coureuse même si cela doit passer par des moments de souffrance : "je sais que je vais avoir mal. Chez moi, c'est surtout les pieds et les ongles qui souffrent. _Les muscles, c'est après la course_. J'ai la chance de ne pas avoir de crampes." 

Pas le temps de dormir 

La centaine de coureurs inscrits sur la Brennus s'élancera ce vendredi soir à partir de 21 heures de la Cathédrale de Sens. Les meilleurs mettront une douzaine d'heures pour boucler les 130 kilomètres de l'épreuve. Sandra espère rallier l'arrivée en moins de 21 heures. Et n'allez pas lui parler de se reposer, encore moins de dormir sur le parcours : "je suis tellement excitée, que je n'arriverai pas à dormir. La dernière fois que j'ai couru un Ultra Trail (110 kilomètres en 2017), j'étais avec une copine. On a papoté tout le temps. Je n'ai pas eu le temps de dormir!"

Retrouvez l'interview de Sandra Aubost sur France Bleu Auxerre, ce vendredi à 6 heures 20 et 12 heures 06.

Grand Trail du Senonais : départ du 130 km ce vendredi soir à 21 heures devant la Cathédrale de Sens. Samedi à partir de 9 heures : départ du 12, 19, 34, 60 km, des randonnées 12 et 19 km et des courses jeunes. Inscriptions sur place (complexe Roger Breton) jusqu'à ce vendredi soir (sauf pour le 130 km) 

Choix de la station

France Bleu