Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Santiags aux pieds et chapeau vissé sur la tête, les cowboy ont pris d'assaut Bruay-La-Buissière!

samedi 11 août 2018 à 16:29 Par Winny Claret, France Bleu Nord

La 17e édition du Festival Western bat son plein, ce samedi. Depuis trois jours, les passionnés de musique et de danse country sont réunis sur la base de loisirs de Lavolville, transformée pour l'occasion en scène de Far West.

Plusieurs milliers de visiteurs sont attendus pendant quatre jours au Festival Western pour faire claquer leurs santiag sur la piste de danse.
Plusieurs milliers de visiteurs sont attendus pendant quatre jours au Festival Western pour faire claquer leurs santiag sur la piste de danse. © Radio France

Bruay-la-Buissière, France

Rien de tel, pour bien débuter la journée, que de se dégourdir les jambes avec un cours de danse en ligne, de la country qui ne se danse pas en couple mais aligné avec les autres. Toly, qui anime le cours, l'assure, tout le monde peut y arriver. Il suffit d'apprendre les chorégraphies. 

Mais pour cela, il faut d'abord apprendre le vocabulaire de la country, et ce n'est pas inné! "Pas chassé, demi tour, back, touch, cross, step", on s'emmêle vite les pinceaux... Une fois les pas intégrés, les danseurs enchaînent les chorégraphies sur le parquet en faisant claquer les talons de leurs santiags.

Des débutants aux puristes de la country

La tenue, c'est un élément à part entière de la country. C'est même obligatoire pour les puristes comme Buffalo Bill. Bottes en cuir noir, chapeau, jean et ceinture à grosse boucle, ce passionné s'est même fait tatouer un cowboy et un indien sioux sur les avants-bras. 

Je regrette que dans les bals et festivals western, il y ait de plus en plus de personnes qui sont en baskets sur la piste de danse. Pourtant la base, c'est quand-même le chapeau et les "tiag!" 

Tombé amoureux des Western quand il était petit, Buffalo Bill n'a pas quitté chapeau et Santiags depuis plus de trente ans. - Radio France
Tombé amoureux des Western quand il était petit, Buffalo Bill n'a pas quitté chapeau et Santiags depuis plus de trente ans. © Radio France

Une ambiance très conviviale

L'après-midi, place aux concerts sur la scène du Festival Western. Parfait pour mettre en pratique les chorégraphies apprises le matin-même. Des artistes connus sur la scène country comme les Français Toly et Pat Country, mais aussi l'Américaine Liane Edwards et l'Australien Wayne Law. Une affiche qui plaît beaucoup à Ambre, 15 ans.

J'adore la musique country depuis que j'ai commencé à la danser, il y a un an. En fait, c'est tout un monde! J'aime les gros camions, les voitures américaines, le style Western, les chevaux... 

Des enfants aux couples de retraités, sur le piste de danse on se mélange avec plaisir le temps d'une chorégraphie. Les festivaliers viennent de tous les Hauts-de-France, mais aussi de Champagne-Ardenne, ou encore de région parisienne. Un petit monde où tout le monde se connaît. Chantale et Jean-Claude ont commencé la country il y a huit ans.

On a des cours les mercredis et vendredis et tous les week-end on sort. Il y a des bals et des festivals un peu partout dans la région. C'est très prenant. Nos enfants nous reprochent même de ne pas aller les voir suffisamment.

Sur la base de loisirs de Lavolville, cela se sent, les festivaliers forment une vraie petite famille.

Retrouvez le programme du festival ici : http://festiwest-bruaylabuissiere.e-monsite.com/