Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Dans le Parc national de la Vanoise, en Savoie, on peut planter sa tente près de seize refuges

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

La montagne se démocratise. Le Parc naturel national de la Vanoise s'ouvre au bivouac. Les tentes vont pouvoir quadriller les parcours des randonnées, sous des conditions très strictes. Pour les randonneurs, c'est un gain de liberté et d'argent.

Refuge de la Leisse
Refuge de la Leisse - Justin Meunier

Savoie, France

C'est une nouveauté qui va ravir les amateurs de randonnée en itinérance en Pays de Savoie. Il est désormais possible de bivouaquer près de seize refuges du Parc naturel national de la Vanoise en Savoie, sous certaines conditions. 

Jusqu'à présent, le nombre de ces places étaient très limité, à quelques refuges seulement, comme celui gardé par Céline Terryn, refuge de la Leisse dans le secteur de Val-Cenis Termignon, à 2.487 m d'altitude. 

Céline gardienne de refuge en Vanoise

La montagne démocratisée

Pour Céline Terryn, "les nouveaux bivouacs vont donner de l'accessibilité à la montagne pour des gens qui n'en auraient pas eu les moyens. La nuitée est à 17 euros tandis que le bivouac est à 5 euros. Les familles ou les étudiants sont demandeurs. Cela renouvelle la clientèle."

Le gain est économique mais pas seulement. "Je demandais cette extension des bivouacs. Comme nous étions les seuls ici, nous étions saturés. Et les jours de pluie, c'était compliqué de gérer tout le monde. Notre réfectoire est trop petit. Avec ces nouvelles mesures, j'ai pu délester. Et puis c'est plus logique pour les randonneurs qui peuvent imaginer des étapes plus régulières. Pour les gens, c'est du confort et de la liberté."

La réaction de cette gardienne de refuge rejoint les préoccupations du groupe de travail Bien vivre ensemble en Vanoise consacré aux sports de nature. Parmi les dix-sept chantiers de ce groupe initié par le conseil départemental de Savoie, il y a la modification de la réglementation sur le bivouac en cœur de Parc

Le refuge de la Leisse en plein Parc naturel de la Vanoise  - Aucun(e)
Le refuge de la Leisse en plein Parc naturel de la Vanoise - Justin Meunier

Expérimentation

L'objectif est bien de faciliter l'accès à la montagne et à l'itinérance, en particulier aux publics jeunes. Les modifications ont été validées par le Conseil d'administration du Parc de mars 2019.  

La directrice du Parc, Éva Aliacar, justifie cette ouverture : "on permet l'accès aux familles et aux jeunes qui n'ont pas les ressources pour les nuitées. Ce sont les générations de demain, qu'il faut sensibiliser à la protection de la nature. On se donne l'été pour expérimenter. On verra avec les refuges quelles sont les conséquences de ces bivouacs. Ce qu'il y a de positif. Ce qu'il y a de négatif et qu'on n'avait pas prévu. D'après les premières remontées, le fait que ceux qui bivouaquent ne réservent pas semble poser des problèmes d'organisation aux refuges. On affinera après l'été."

Seulement la nuit et dans une petite tente

"Bivouaquer n'est pas camper !" insiste la direction du Parc en mettant en avant les règles très strictes. 

Le bivouac est autorisé à proximité immédiate des refuges qui se trouvent à plus d'une heure de marche des limites du Parc national ou à plus d'une heure de marche d'un point d'accès routier

L'ouverture du bivouac près des refuges doit aussi ainsi répondre à différentes conditions :

- être proposé durant la période estivale de gardiennage des refuges, comprise entre le 1er juin et le 30 septembre ;
- sur des sites à proximité immédiate des refuges, identifiés à cet effet, non aménagés, non terrassés et non profilés pour ce seul usage ;
- dans une tente légère ne permettant pas la station debout lorsqu'une tente est utilisée ;
- dans le créneau horaire compris entre 19 h et 8 h ;
- et dans la limite de la capacité d'accueil des lieux désignés. 

Pour pouvoir proposer aux randonneurs le bivouac, chaque propriétaire de refuge intéressé doit en faire la demande au Parc national. 

Eva Aliacar la directrice du Parc de la Vanoise

16 refuges de Vanoise permettent le bivouac cet été

Voici la liste des refuges autour desquels il est possible de bivouaquer (au 31 juillet 2019) :

  • Fond des Fours (Val d’Isère)
  • Col du Palet ( Peisey, accessible par Peisey-Nancroix ou Tignes)
  • La Glière (Champagny-en-Vanoise)
  • Lacs Merlet (Courchevel)
  • Le Carro (Bonneval sur Arc)
  • La Valette (Pralognan-la-Vanoise)
  • Dent Parrachée (Aussois)
  • Fond d'Aussois (Aussois)
  • Arpont (Val-Cenis Termignon)
  • Leisse (Val-Cenis Termignon)
  • Femma (Val-Cenis Termignon)
  • La Martin (Villaroger)
  • Turia (Villaroger)
  • Entre Deux Eaux (Val-Cenis Termignon)
  • Plan du Lac (Val-Cenis Termignon)
  • Lac Blanc (Val-Cenis Termignon)
Choix de la station

France Bleu