Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sculpture monumentale en laine à Felletin

vendredi 1 mars 2019 à 16:04 Par Christophe Poirier, France Bleu Creuse

Felletin et la laine, c'est une longue histoire. Dans la série, on n'arrête pas d'innover, l'église du château de Felletin dévoile une sculpture monumentale, improvisée et éphémère réalisée par l'artiste Delphine Ciavaldini.

Delphine Ciavaldini pose au coeur de sa sculpture éphémère
Delphine Ciavaldini pose au coeur de sa sculpture éphémère © Radio France - Christophe Poirier

La Creuse, Felletin, France

Delphine Ciavaldini est la reine de la récup. " J'ai un même livre en 800 exemplaires, j'ai 800 cannes de golf, 20 000 bouchons en plastique, 250 lits, 350 fenêtres..." Cette fois-ci, l'artiste installée à Felletin a sorti 50 kilos de laine et des morceaux d'anciens métiers à tisser.  La structure ainsi réalisée mesure 15 mètres de long, 12 de large et 6 de haut.  Sa mise au point a nécessité une semaine entière de travail avec une création réalisée "au fur et à mesure".  Originalité supplémentaire, le visiteur peut se promener tout autour mais aussi à l'intérieur de l'oeuvre. 

Entrée de l'oeuvre monumentale en laine installée à Felletin - Radio France
Entrée de l'oeuvre monumentale en laine installée à Felletin © Radio France - Christophe Poirier

Chacun y voit ce qu'il veut. Comme l'assure Delphine Ciavaldini, les enfants sont des visiteurs intéressants "car ils ne cherchent pas la signification, le pourquoi et le comment, ils commencent par ressentir!".

Joël Andrianomerisoa, artiste malgache qui expose actuellement à la Biennale de Venise, a été l'un des premiers visiteurs. "On se sent dans une toile d'araignée, peut-être un peu perdu et un peu tissé aussi".