Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

La vallée des singes sensibilise à la protection des primates

mercredi 19 juillet 2017 à 6:10 Par Clémence Dubois-Texereau, France Bleu Poitou et France Bleu

Le temps d'un week-end, l'association du conservatoire pour la protection des primates organise des animations à la Vallée des singes pour sensibiliser le public aux dangers que connaissent les primates dans leur habitat naturel.

Attraper la noix en moins de 30 secondes, temps nécessaire aux bonobos pour le faire.
Attraper la noix en moins de 30 secondes, temps nécessaire aux bonobos pour le faire. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Vienne, France

Braconnage, exploitation d'huile de palme ou du caoutchouc les dangers sont nombreux pour les primates. 60% sont d'ailleurs menacés d'extinction. Et pour cela, l'association du conservatoire pour la protection des primates met en place des animations pour sensibiliser le public. L'occasion aussi de faire quelques mises en garde : "Le coltan sert pour les téléphones portables, et les mines sont exploitées au Congo où il y a des gorilles. Alors pour aider à leur survie, il suffit d'éviter de changer de téléphone régulièrement", indique Thomas, chef animalier à la Vallée des Singes.

En fonction de la destination du palet, il est possible de fermer une mine de Coltan ou encore de détruire un piège à braconnier.  - Radio France
En fonction de la destination du palet, il est possible de fermer une mine de Coltan ou encore de détruire un piège à braconnier. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

Mais ces animations ça permet aussi d'en savoir plus sur les animaux : alimentation, dextérité ou simplement apprendre à reconnaître les différentes espèces il y en a pour tous les goûts. Pour Brigitte, c'est une vrai bonne nouvelle : "On ne savait pas qu'il y avait ces animations, mais avec les enfants c'est vraiment bien."

Idem du côté d'Aurélie, 13 ans qui a plongé sa main dans des récipients sans voir ce que c'était. "On reconnaît certaines choses comme la terre ou les fleurs. Mais les vers je les ai pas reconnus tout de suite, en plus ils ne bougeait pas. Et je ne savais pas que certains singes mangeaient des croquettes, je croyais que c'était pour les animaux de compagnie."

Enfin il était possible de mesurer sa force à celles des singes. Et même si certains ne payent pas de mine, ils ont de la force. Le laineux qui pèse à peine 10 kg peut ainsi soulever 80 kg avec sa queue. Encore possible de rivaliser. Mais dès qu'il s'agit du chimpanzé ou du gorille, cela devient plus compliqué. Comptez 5 à 6 fois la force d'un homme pour un chimpanzé et 10 fois pour le gorille.

Il faut parfois s'y mettre à plusieurs. Le chimpanzé a 5 à 6 fois la force d'"un homme. - Radio France
Il faut parfois s'y mettre à plusieurs. Le chimpanzé a 5 à 6 fois la force d'"un homme. © Radio France - Clémence Dubois-Texereau

L'association du conservation pour la protection des primates espère ainsi récolter des dons. Chacun peut en effet participer s'il le souhaite. Depuis sa création en 1998, l'association a ainsi pu participer à 40 projets.