Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sept monuments franciliens retenus pour le loto du patrimoine

-
Par , France Bleu Paris

La Mission Berne a présenté la liste complète des monuments français retenus pour bénéficier du loto du patrimoine. Pour cette deuxième édition, 121 bâtiments ont été sélectionnés, sept se trouvent en région parisienne.

Orangerie du château d’Hanneucourt à Gargenville
Orangerie du château d’Hanneucourt à Gargenville - Fondation du Patrimoine

Île-de-France, France

121 monuments ont été finalement retenus pour le loto du patrimoine 2019. En plus des 18 sites emblématiques connus depuis le mois de mars, 103 autres ont été dévoilés ce mardi après-midi, a annoncé la Fondation du patrimoine. Sept sites sont situés en région parisienne. 

Ce tirage spécial destiné à financer la restauration de ces monuments aura lieu le 14 juillet. La Française des jeux lancera par ailleurs en septembre deux jeux à gratter, un à 15 euros et un autre au prix plus abordable de 3 euros.

Des monuments en péril aux quatre coins de l'Île-de-France

Comme sur l'ensemble des monuments choisis sur toute la France, les sites religieux occupent une grande part des bâtiments sélectionnés en région parisienne. L'Église Saint-Louis de Vincennes, dans le Val-de-Marne, L'Église Notre-Dame du Raincy, en Seine-Saint-Denis et la Basilique Notre-Dame-de-Bonne-Garde à longpont-sur-Orge en Essonne toucheront donc des financements.

Les lieux de culte ne sont pas les seuls représentés dans cette liste. L’ancien réfectoire bâtis par les industriels Menier à Noisiel, en Seine-et-Marne mais aussi "La Ruche" construite par Fernand Léger dans le 15e arrondissement de Paris, l'Orangerie du château d’Hanneucourt à Gargenville dans les Yvelines et la Folie Claret à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine ont été sélectionnés par la Mission Berne.

Moins de candidatures retenues

Pour ce loto du patrimoine 2019, il y a eu 1300 sites candidats et seulement 121 ont été retenus, c'est un recul par rapport à l'année dernière où 232 dossiers de candidatures avaient été sélectionnés et s’étaient partagé 22 millions d’euros.

En 2019, deux fois moins de monuments ont été sélectionnés, ce qui va permettre de mieux financer les projets si le loto du patrimoine et les jeux de grattage rapportent autant qu'en 2018.