Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Seulement 4% de réalisatrices aux Etats Unis : Geena Davis vient à Deauville dresser un constat accablant

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

L'inoubliable interprète de "Thelma et Louise" sur les Planches de Deauville mardi. L'actrice américaine, à qui le festival a rendu hommage, est venue présenter un documentaire "Tout peut changer, et si les femmes comptaient à Hollywood ?" qui dénonce la sous représentation des femmes à Hollywood.

L'actrice américaine Geen Davis a inauguré sa cabine sur les Planches.
L'actrice américaine Geen Davis a inauguré sa cabine sur les Planches. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Deauville, France

Elle était la timide dans "Thelma et Louise", celle qui pour échapper à un mari tyrannique partait dans une folle virée avec sa copine interprétée par Susan Sarandon. Sorti en 1991, le film de Ridley Scott reste un emblème d'émancipation féminine. Pourtant 28 ans plus tard, la situation à Hollywood est toujours catastrophique se désespère Geena Davis.

Trois personnages masculins à l'écran pour un féminin

La comédienne âgée de 63 ans a créé un institut en 2004, qui a permis de recueillir des données accablantes. "On trouve derrière la caméra aux Etats Unis seulement 4% de femmes !" s'agace-t-elle, "et la situation empire chaque année, c'est désespérant". A qui la faute ? Alors que la parité est respectée dans les écoles de cinéma aux Etats Unis. Et la situation n'est guère plus reluisante sur les écrans, "avec environ trois personnages masculins pour un féminin" rapporte Geena Davis.

"On créé un rôle pour une femme quand il s'agit de jouer une petite amie par exemple !"

Le documentaire réalisé par Tom Donahue met en avant des années de discrimination à Hollywood. Et cela commence malheureusement dès le plus jeune âge, avec un exemple frappant, dans un innocent dessin animé comme Némo, pleins des petits poissons mâles... pour une seule héroïne fille ! Geena Davis déplore aussi que les rôles féminins soient créés spécifiquement s'il faut une femme. "Une petite amie par exemple... mais s'il s'agit de jouer un patron, un juge ou un avocat, là le rôle va plus naturellement à un homme. Mais attendez ? choisissez Genna plutôt que Liam Nesson, plaisante-t-elle, nous sommes aussi grands l'un que l'autre !"

Tout peut changer espère Geena Davis 

Son documentaire présenté en première française à Deauville sortira le 8 janvier 2020 en France. "En espérant, poursuit Genna Davis, qu'il aide à faire évoluer l'industrie du divertissement de l'intérieur, dans le sillage du mouvement metoo qui a déjà permis de libérer la parole." Citant l'exemple de Gillian Anderson, payée moitié moins que son partenaire dans X Files David Duchovny. "Parce qu'elle en a parlé, elle réussi à obtenir l'égalité salariale.

Geena Davis a enchaîné les interviews mardi pour faire la promotion du documentaire dont elle est la productrice. Mais elle a quand même pris le temps de venir inaugurer sa cabine sur les Planches. Et a reçu le soir sur la grande scène du CID l'hommage du festival des mains de la comédienne Valéria Golino, membre du jury de cette 45ème édition. 

Choix de la station

France Bleu