Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ski sans remontées mécaniques : un Noël en demi-teinte se prépare à Ax 3 Domaines en Ariège

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Les stations de ski resteront privées de remontées mécaniques durant les fêtes, et donc d'une bonne partie de leur clientèle habituelle. L'inquiétude est grande dans les vallées et les professionnels s'adaptent. Illustration à Ax-les-Thermes en Ariège.

Les pistes de ski vont rester bien vides durant les fêtes à Ax 3 Domaines.
Les pistes de ski vont rester bien vides durant les fêtes à Ax 3 Domaines. - jacques Murat / Ax 3 Domaines

Le 7 janvier. Les gérants de station de ski n'ont désormais plus que cette date en tête, celle d'une éventuelle réouverture des remontées mécaniques, ce qui permettrait par la même occasion de rouvrir les pistes de ski. 

En attendant, le gouvernement a promis de débloquer 400 millions d'euros d'aides pour indemniser une partie des pertes que représente cette fermeture. Des indemnisations sont également prévues pour les commerces et tous les métiers qui dépendent de l'activité des stations de ski. 

Mais même avec l'espoir d'une réouverture des pistes au 7 janvier 2021, les stations de ski continuent de se faire du mauvais sang. Une partie de la clientèle ne partira pas à la montagne dans les semaines à venir, et le manque à gagner est déjà très préjudiciable pour les professionnels du secteur. "Si on avait fait un recours, c'est bien parce qu'on s'inquiète pour l'avenir des stations", confirme Christine Téqui, la présidente du conseil départemental d'Ariège. 

"L'économie se fait pendant les vacances. C'est une économie complète qui est en jeu : celle des stations mais aussi celle des vallées. Noël, c'est entre 14 et 17 millions d'euros de retombées et la saison c'est quand même à peu près 75 millions d'euros", précise la présidente du Département. 

Ecoutez l'inquiétude de la présidente du conseil départemental d'Ariège, Christine Téqui face à la fermeture partielle des stations de ski jusqu'au 7 janvier 2021 au moins.

Tous les employés au chômage partiel

À Ax 3 Domaines en Ariège, la directrice de la station a dû se résoudre à renvoyer tous les saisonniers chez eux en attendant la réouverture des pistes. Soit plus d'une soixantaine de personnes en activité partielle, sans compter "tous les salariés à l'année de la station" précise Delphine Billat. "Il n'y a qu'une exception pour les pisteurs qui vont sécuriser plusieurs zones et les dameurs pour s'occuper de la neige". 

Ax 3 Domaines maintient tout de même quelques activités en attendant la suite. Des parcours sécurisés de ski de randonnée, de luge et de raquettes vont rester ouverts au public et aux touristes pour assurer un minimum d'activité sur la station. 

La neige est abondante cette année à Ax 3 Domaines.
La neige est abondante cette année à Ax 3 Domaines. - Jacques Murat / Ax 3 Domaines

Il a donc fallu s'adapter pour les fêtes, et derrière, c'est toute l'économie de la vallée d'Ax-les-Thermes qui en pâtit. "On est tous dans le même bateau" avoue Dominique Fourcade, le maire de la commune. L'hiver, la majeure partie de l'économie locale repose en effet sur l'arrivée des touristes et des résidents secondaires venus pour profiter des stations de ski. 

Une clientèle qui va forcément faire un peu défaut pour les fêtes, et qui entraîne avec elle une baisse de la fréquentation pour tous les autres commerces, alors même qu'une bonne partie d'entre eux sont déjà exsangues depuis des mois avec la crise sanitaire. 

Derrière, ce sont aussi les thermes qui sont en difficulté et qui ne peuvent pas payer le loyer, mais aussi le casino d'Ax-les-Thermes qui a le même problème. Donc mis bout à bout, ça devient très compliqué pour la commune de colmater les brèches" - Dominique Fourcade, le maire d'Ax-les-Thermes.  

La commune comme les professionnels de l'hiver espèrent retrouver "un peu de vie" avec l'arrivée des résidents secondaires pour les fêtes et les activités de randonnée. "Les gens ont plus que jamais besoin d'espace et de grand air" selon quelques commerçants, qui espèrent le même rebond que l'été dernier. L'Ariège était en effet devenue une destination privilégiée de vacances après le premier confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess