Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Les portraits de l'été avec France Bleu Belfort Montbéliard

Souvenirs d'Eurocks : quand le festival suscite les vocations

mercredi 4 juillet 2018 à 5:35 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

A l'occasion du 30ème anniversaire des Eurockéennes de Belfort, France Bleu vous propose une série de portraits de festivaliers. Aujourd'hui celui de Benoît Donato, un héricourtois fan des Eurocks depuis son enfance et qui en a même fait son métier.

Benoît collectionne aussi les objets liés aux Eurockéennes
Benoît collectionne aussi les objets liés aux Eurockéennes © Radio France - Emilie Pou

Belfort, France

Il ne sait pas trop d'où l'envie lui est venue, sans doute en regardant des reportages à la télévision. Dès l'âge de 10 ans, Benoit a harcelé ses parents pour s'approcher des Eurockéennes. Comme il était trop petit pour aller voir des concerts, la famille faisait donc le tour du Malsaucy en voiture: "J'entendais le son, je voyais les lumières et ça me faisait rêver". A 16 ans le rêve de Benoit se réalise enfin. Nous sommes en 2005 et l'adolescent fait ses premières Eurocks: "_Je me sentais adulte_. Je n'imaginais pas que c'était aussi grand et qu'il y avait autant de monde, c'était vraiment impressionnant". 

Benoît a fait de sa passion son deuxième métier

Depuis, Benoit n'a jamais manqué une édition et le festival a même suscité une vocation. A côté de son travail en semaine, Benoit vit sa passion tous les week-ends: "Je suis éclairagiste sur des concerts et avec mes collègues on essaye de se rapprocher de ce que font les Eurocks. D'ailleurs on en rigole souvent ensemble: parfois on se dit: tiens là on dirait les Eurocks".  

Benoit n'a plus manqué une édition depuis 2005 - Aucun(e)
Benoit n'a plus manqué une édition depuis 2005 - Benoit Donato

A la recherche d'éditions originales

Benoit est aussi devenu un collectionneur d'objets en tout genre, autour des Eurocks: " J'aime surtout les objets des premières éditions, j'ai beaucoup de sous-bocks, une mobi carte, des affiches. Je recherche surtout des éditions originales". 

Les dates de cette édition 2018 sont en tout cas affichées sur son calendrier depuis bien longtemps. Benoit ira avec des amis ou de la famille.