Culture – Loisirs

Stéphane Canarias quitte Brive Tourisme : "J'espère que la moustache va rester longtemps !"

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin lundi 12 décembre 2016 à 9:27

Stéphane Canarias était l'invité de 8h20 ce lundi sur France Bleu Limousin
Stéphane Canarias était l'invité de 8h20 ce lundi sur France Bleu Limousin © Radio France - Nicolas Blanzat

Depuis 16 ans, Stéphane Canarias dirigeait l'Office du Tourisme du Pays de Brive, avec de beaux succès. A commencer par Brive Festival, qu'il va continuer de piloter, mais dans une nouvelle structure. Il était l'invité de France Bleu Limousin ce lundi matin.

Stéphane Canarias va passer la main dans quelques semaines. Après 16 ans passés à la tête de l'Office du Tourisme de Brive, il va diriger Festival Production, une nouvelle société créée par Vivendi et Centre-France pour organiser Brive Festival et d'autres manifestations ailleurs en France. Stéphane Canarias a répondu ce lundi matin aux questions d'Henrique Vieira-Campos.

Quelle a été votre plus belle réussite pendant toutes ces années ?

Sans aucune doute, ça a été été de composer une équipe fantastique, avec plein de talents différents et cette équipe de Brive Tourisme que je laisse avec beaucoup d'émotions est sans conteste ma plus belle réussite

Quelle est la part de Brive Festival dans ce bilan ?

C'est l'une des plus grosses satisfactions. Le projet est né avec la volonté d'animer la saison estivale, avec Brive Plage à l'époque. Et puis 16 ans après, on fait une présentation de la programmation à l'Olympia, on accueille les artistes les plus connus ou les plus réputés de la scène française, ça je ne l'aurais jamais cru.

Aujourd'hui, vous prenez la tête d'une nouvelle structure, Festival Production, l'objectif est de reproduire le modèle ?

Pas forcément, car un festival doit répondre à l'identité d'une ville. Et pas seulement des événéments musicaux. J'ai la chance d'être appuyé par le groupe Vivendi, avec Universal, 1ère maison de disques au monde, le groupe Canal +... c'est aussi l'Olympia, Dailymotion, et grâce à toutes ces compétentes, on essaie de créer de nouveaux événements.

Dans quelles villes ? Est-ce que Limoges, où le festival Lost in Limoges est en difficulté, en fait partie ?

On a plusieurs projets en réflexion, certains pas très loin de Brive, d'autres bien plus loin. Aujourd'hui l'objectif est d'abord de réussir Brive Festival 2017 et on verra après. Pour Limoges, on y réfléchit, cest une ville qui a un très fort potentiel, avec beaucoup d'étudiants, mais pour l'instant, rien n'est fixé.

Qu'est-ce qui a changé depuis 16 ans dans l'image de Brive ?

C'est l'une de mes satisfaction, c'est d'avoir réussi à nourrir le sentiment d'identité des Brivistes. Je suis très fier quand je vois le "I Love BG" collé sur l'arrière des voitures ou la moustache... c'est devenu un symbole de l'identité locale. Même des porteurs de projets s'approprient le logo, alors j'espère que la moustache restera longtemps !

A lire aussi : Brive Festival 2017 - M. Pokora, Christophe Maé, Slimane et Soprano parmi les premières têtes d'affiche.