Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Imbattable en géographie, Malik, un Strasbourgeois de 7 ans, est dans La France a un incroyable talent

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Malik, un Strasbourgeois de 7 ans, connait, entre autres, tous les drapeaux du monde, sait situer les pays et donne leur capitale sans hésiter.

Malik sur le plateau de La France a un incroyable talent.
Malik sur le plateau de La France a un incroyable talent. - Lou Breton

Si vous le défiez en géographie, il n'est pas certain que vous gagniez. Malik est un petit Strasbourgeois de sept ans dont l'une des passions est d'apprendre les drapeaux du monde, les capitales, les codes postaux français et bien plus encore. Il sera ce mardi soir dans l'émission La France a un incroyable talent. 

Une passion qui commence il y a deux ans

Sa maman, Raissa Akhmatov, raconte : "Ça a commencé par une guirlande de drapeaux trouvée au supermarché. Il m'a posé des questions et comme je n'avais pas les réponses, j'ai accroché la guirlande dans sa chambre et chaque soir, on répétait." En deux semaines, Malik apprend à reconnaître 40 drapeaux.

Mais ça ne s'arrête pas là, car le petit garçon apprend ensuite la localisation des pays, leur capitale puis tous les codes postaux français : "Chaque fois qu'il a fini d'apprendre quelque chose, il passe à autre chose", s'amuse Raissa. 

L'apprentissage par le jeu

"J'apprends mieux quand ma maman me fait des cartes", raconte Malik. "On a beaucoup dessiné", avoue Raissa, "je ne veux pas le lâcher, parce qu'il a envie d'apprendre." La maman a appris en même temps que son fils, cherchant inlassablement les réponses à ses questions.

Pour elle, ça n'est pas un don : "Il n'est pas né avec les drapeaux dans la tête, il a travaillé pour les connaitre." Quand on demande au petit garçon ce qu'il veut faire plus tard, ne pariez pas sur professeur de géographie : ce sera de la lutte. Malik explique : "Je veux être intelligent mais aussi avoir de la force."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess