Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Sur le parcours du Voyage à Nantes : création artistique ou gaspillage d'eau ?

vendredi 29 juin 2018 à 16:40 Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan

"Sortie de fontaine" est une oeuvre signée Michel Blazy dans le cadre du Voyage à Nantes : par moments, la fontaine de la place Royale connait des dysfonctionnements, avec débordements d'eau et jets qui arrosent l'extérieur. Du gaspillage, estiment certains.

La fontaine de la place Royale à Nantes, vendredi 29 juin 2018
La fontaine de la place Royale à Nantes, vendredi 29 juin 2018 © Radio France - Antoine Denéchère

Nantes, France

Sur le parcours du Voyage à Nantes, "Sortie de fontaine" ne manque pas d'intriguer les passants et visiteurs sur la place Royale. L'artiste Michel Blazy, en lien avec le fontainier, met en scène des dysfonctionnements de la célèbre fontaine nantaise. Tel un compositeur, il propose des centaines de variations avec les jets d'eau. "L’étonnement naît de la brièveté et de l’irrégularité des dysfonctionnements dont certains sont très peu consommateurs (exemple : la brume) et pour les plus impressionnants, les débordements, ceux-ci ne surgiront qu’au maximum trois fois dans la journée… et parfois pas du tout!", explique Le Voyage à Nantes. Voici une vidéo, tournée ce vendredi 29 juin :

Mais certains apprécient modérément cette création artistique. Sur le réseau social Twitter, la charge est menée par des élus du parti Les Républicains. Karl Simler, par exemple, s'étonne de ce "déversement de centaines, de milliers de litres d'eau au nom de l'art". Le conseiller municipal d'opposition nantais Julien Bainvel évoque une "incohérence" avec la politique de Nantes Métropole engagée dans la transition énergétique et parle de "gaspillage".

Consommer le moins possible"

Le Voyage à Nantes explique que cette question a été au cœur de la mise en place de "Sortie de fontaine" : "la consommation d’eau a évidemment été l’un des enjeux principaux du travail mené entre l’artiste et le fontainier. L’étonnement est provoqué par des dysfonctionnements brefs étudiés pour consommer le moins possible. Les débordements qui constituent les séquences le plus impressionnantes ont ainsi été limité dans leurs durées et dans leur nombre : elles ne pourront se déclencher que maximum trois fois dans la journée", stipule le VAN qui affirme que "la consommation d’eau ce de projet temporaire reste ainsi modeste et respectueuse de l’environnement". Pour autant, le VAN n'est pas en mesure de fournir de chiffres sur la consommation d'eau estimée durant tout l'été. France Bleu Loire Océan a filmé un de ces (rares) débordements :

Sur Twitter, un conseiller municipal nantais socialiste, membre de la majorité, Benjamin Mauduit a par ailleurs répondu aux critiques : "c'est l'intérêt même de la culture et de l'Art de surprendre, de jaillir de nulle part, de sublimer, de déranger et d'échapper à tout contrôle politique et toute tentative de censure".

Débordement de la fontaine de la place Royale - Radio France
Débordement de la fontaine de la place Royale © Radio France - Antoine Denéchère
Débordements de la fontaine - Radio France
Débordements de la fontaine © Radio France - Antoine Denéchère