Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le tatouage a-t-il la cote en France ?

Par

Le 9e "Mondial du tatouage" débute ce vendredi à la grande halle de la Villette à Paris. 400 tatoueurs venus du monde entier seront présents durant trois jours. Des milliers de visiteurs sont attendus.

© Maxppp -

Le tatouage est-il aujourd'hui bien ancré dans la population française ?

Oui et on va y revenir rapidement. Mais intéressons nous d'abord au premier tatouage connu. Il aurait été fait aux environs de 5500 ans avant J-C. Le corps momifié d’un chasseur néolithique piégé dans un glacier dans les Alpes portait des signes sur ses jambes et ses lombaires. Des sortes de traits parallèles. Ces tatouages avaient une fonction thérapeutique.

Publicité
Logo France Bleu

Pour en revenir au tatouage en France, la mode est apparue dans les années 70-80. Il y avait à l'époque une vingtaine de studios de tatouage. Aujourd'hui, on en compte entre 3500 et 4000. Cela veut dire que le tatouage a la cote. Car selon un sondage Ifop paru récemment , un Français sur cinq s'est déjà fait tatouer. Un peu plus de femmes que d'hommes. Les 18-35 ans sont les plus tatoués. Les plus de 65 ans commencent à s'y mettre tout doucement aussi, l'équivalent de 1%.

Pourquoi se fait-on tatouer et sur quelles parties du corps ?  

Un tatouage c'est pour afficher ses idées, par amour, parce que c'est beau. Le bras est la partie du corps la plus fréquemment choisie : plus d'un tatoué sur trois a son tatouage situé entre l’épaule et le poignet. La cheville, derrière l'oreille, sur la nuque sont des supports bien appréciés également. Et assez récemment, le tatouage sur le visage est devenu une mode. Aux États-Unis, ils ont 16-17 ans. Mais, en France, un mineur doit de toute façon fournir une autorisation parentale écrite pour pouvoir se faire tatouer.    

Quelles sont les tendances en matière de tatouages ?  

À Auxerre par exemple, Thierry est tatoueur depuis 25 ans. Il constate un engouement de ses clients pour ce qu'il appelle les grandes pièces. "Tout le bras, ou toute la jambe est tatoué de l'épaule au poignet. Concernant le style, il y a une dizaine d'années c'était tout ce qui était tribal. Aujourd'hui on fait beaucoup de motifs avec des plumes, des trucs avec des perles, assez légers, très féminin."

Et puis le magazine de tatouage anglais Inked a dévoilé les tatouages qui seront les plus populaires cette année . Selon lui, le fil barbelé au poignet très populaire dans les années 90 doit faire son grand retour. Attendus aussi les motifs sur les oreilles qui remplacent les bijoux. La grand nouveauté devrait être les tatouages entourés d'une ligne blanche, pour leur donner des aspects d'autocollants et les faire ressortir davantage.

Combien cela coûte-t-il de se faire tatouer ?  

Pour un petit tatouage, comptez au minimum 50 euros. Un tatouage de taille moyenne devrait vous coûter environ le double. Ensuite plus on passe de temps sur un tatouage, plus il coûte cher. Suivant les tatoueurs, cela peut varier de 80 euros à 150 euros par heure de travail. Un tatouage, généralement c'est pour la vie alors il faut de la qualité. Le conseil c'est donc de bien prendre le temps de choisir son tatoueur.  

© Visactu

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu