Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Thomas Cook en faillite, témoignages de Grenoblois : "ils n'ont aucune information pour l'instant"

-
Par , , France Bleu Isère

Après l'annonce choc du week-end, les clients des agences de voyages Thomas Cook étaient ce lundi matin partagés entre l'inquiétude et le soulagement (pour ceux qui vont réussir leurs voyages). Quant aux salariés, ils n'ont pas eu le droit de s'exprimer.

L'agence Thomas Cook de Grenoble Victor Hugo était ouverte aux clients...mais pas aux journalistes
L'agence Thomas Cook de Grenoble Victor Hugo était ouverte aux clients...mais pas aux journalistes © Radio France - Nicolas Joly

Grenoble, France

Quelles conséquences aura la faillite de Thomas Cook pour les voyageurs ? Près de 600.000 touristes vont devoir être rapatriés dans le monde, parmi eux 9.842 français. D'autres, en France, s'inquiètent de voir leurs voyages réservés annulés. Grenoble compte deux agences Thomas Cook où les clients sont venus se renseigner dès le lundi matin. Ils nous livrent leurs sentiments et leurs inquiétudes. Impossible en revanche de parler aux salariés, qui avaient ordre de ne rien dire.

Des clients rassurés...

Certains clients sortent de l'agence Thomas Cook de Victor Hugo en soupirant de soulagement. "On m'a dit qu'il n'y aurait pas de souci. Ils ont payé tous les vols donc pour moi c'est bon", avance Abdallah, qui doit partir ce mardi pour les Comores.  "J'ai entendu dans les médias qu'il y avait des problèmes, forcément la veille de mon départ ça m'a inquiété donc je suis venu me renseigner." Il repart rassuré.

Même chose pour Doriane, qui doit s'envoler vendredi pour Marrakech. "J'étais inquiète de savoir si on allait pouvoir partir ou non. Mais de toutes façons nous avions des assurances, pour éviter les problèmes." Après un échange avec le personnel de l'agence, elle ressort avec le sourire. "Ils m'ont dit que c'était surtout la branche anglaise de Thomas Cook qui était concernée. Je devrais pouvoir partir normalement, j'aurai la confirmation dans la journée", explique-t-elle.

Jean-Paul ne sait toujours pas s'il passera Noël en Laponie ou...chez lui - Radio France
Jean-Paul ne sait toujours pas s'il passera Noël en Laponie ou...chez lui © Radio France - Nicolas Joly

...et d'autres dans le flou

D'autres clients, en revanche, soupirent d'inquiétude. Ça fait des mois que Jean-Paul prévoit de partir en Laponie pour les vacances d'hiver : "On voulait voir le père Noël avec mon épouse." Un voyage à 5.000 euros, qu'il va peut-être devoir annuler. "La responsable m'a dit qu'elle attendait que la direction prenne des décisions. Pour l'instant ils n'ont pas de directives donc on attend de savoir si on part ou pas."

"Ma fille voulait partir prochainement. On est venus prendre des renseignements car nous sommes toujours partis avec Thomas Cook mais ils ne peuvent rien nous dire", raconte Danièle. "Ils ne savent pas si les agences vont rester ouvertes, si elles vont fermer. Ils n'ont aucune information pour l'instant."

Choix de la station

France Bleu