Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Le RC Lens doit récidiver à Troyes pour continuer sa course vers la Ligue 1

-
Par , France Bleu Nord

Le RC Lens aborde ce vendredi 24 mai son deuxième match de prébarrage vers la Ligue 1 de football, face à Troyes, un club dans une dynamique exceptionnelle. Pour espérer disputer la double confrontation face à un club de l'élite, les Sang et Or doivent à nouveau s'imposer à l'extérieur.

Les joueurs du RC Lens célèbrent le tir au but vainqueur de Guillaume Gillet, après une séance éprouvante face au Paris-FC, le mardi 21 mai.
Les joueurs du RC Lens célèbrent le tir au but vainqueur de Guillaume Gillet, après une séance éprouvante face au Paris-FC, le mardi 21 mai. © Maxppp - Ludovic Maillard

Lens, France

Après l'enthousiasmante qualification à l'issue d'une séance de tirs au but face au Paris FC (1-1, 5 tab. à 4), les joueurs du RC Lens replongent dès ce vendredi dans le grand bain des barrages vers la Ligue 1 de football. Leur second déplacement, sur ce rythme de phase finale de Coupe du Monde, les conduit dans l'Aube pour y affronter Troyes à partir de 18h. Il s'agit de la dernière marche pour accéder aux barrages face au club qui terminera ce soir à la 18e place du championnat de Ligue 1.

Face aux Lensois, un club habitué des promotions

Le club troyen est l'exemple type d'une équipe ascenseur (ou "équipe yo-yo"), c'est à dire habituée des promotions et des relégations en fin de saison. Ainsi, sur ses onze dernières saisons, l'ESTAC a changé huit fois de championnat, avec trois passages éphémères en Ligue 1. Si le club de l'Aube est à la peine dans le championnat élite, il semble connaitre la recette pour y retourner le plus vite possible.

De plus, la deuxième moitié de saison des Troyens est pour le moins remarquable: une seule défaite pour six matchs nuls et douze victoires, dont une série de huit succès interrompue vendredi dernier face à l'AC Ajaccio. 

Le RC Lens aborde quant à lui cette deuxième marche vers l'élite avec 120 minutes de match dans les jambes et moins de 70 heures de repos. Les joueurs ont immédiatement rejoint Troyes dans la nuit de mardi à mercredi. Ils ne seront pas suivis par tous leurs supporteurs: ceux-ci seront moitié moins nombreux qu'au stade Charléty.

Au stade Charléty mardi 21 mai, face au Paris FC, les plus de 7000 supporters des Sang et Or avaient impressionné par leur nombre et leur passion - Maxppp
Au stade Charléty mardi 21 mai, face au Paris FC, les plus de 7000 supporters des Sang et Or avaient impressionné par leur nombre et leur passion © Maxppp - Ludovic Maillard

Pour autant on a peine à croire que l'allégresse, peut-être un peu prématurée, de mardi soir dernier puisse s'éteindre aussi rapidement: l'effectif sera au complet puisque le milieu de terrain Jean-Ricner Bellegarde, sévèrement taclé mardi à Paris, ne s'est pas tordu le genou et pourrait être aligné ce vendredi soir.

"Demain ce sera moins physique que face à Paris: il y aura plus de combinaisons" - Guillaume Gillet

En conférence de presse à Troyes à la veille du match, Guillaume Gillet, capitaine lors de la victoire de mardi soir, est revenu sur la défaite du RC Lens en championnat à Troyes à la fin du mois de janvier (1-0): "C'était une de nos meilleures prestations des matchs retour, on était déçu de ne pas prendre de point. Demain ce sera moins physique que face à Paris: il y aura plus de combinaisons".

L'adversaire connu en fin de soirée

Les Lensois pourraient en cas de victoire, connaitre le nom de leur adversaire pour les barrages dans la soirée: la dernière journée de Ligue 1 débute à 21h05. Elle permettra de départager les trois clubs qui pourraient terminer 18e et barragiste: l'Amiens SC (17e, 35 points), le Stade Malherbe de Caen (18e, 33 points) et le Dijon FCO (19e, 31 points). Avec sa différence de but très avantageuse, l'AS Monaco (16e, 36 points) semble quasiment sauvé.

France Bleu Nord prend ce vendredi soir l'antenne à 17h45 pour une émission exceptionnelle autour du match qui débute à 18h. Dans la foulée, vous pourrez suivre en direct le dernier match de la saison de Ligue 1 du LOSC, en déplacement à Rennes (coup d'envoi à 21h05).