Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

TNT brouillée : les habitants de Marennes décrochent une aide pour changer de réception

lundi 3 décembre 2018 à 7:57 Par Julien Fleury, France Bleu La Rochelle

C'est l'aboutissement de plusieurs années de combat pour le maire de Marennes, Mickaël Vallet : une aide de 250 euros est débloquée pour permettre aux habitants de la communauté de communes de recevoir la télé par satellite ou Internet. Les habitants de La Tremblade et Arvert sont aussi concernés.

Dans le pays de Marennes et sur la presqu'île d'Arvert, les difficultés de réception ont débuté dès l'arrivée de la TNT. Il a fallu huit ans pour les prendre en compte.
Dans le pays de Marennes et sur la presqu'île d'Arvert, les difficultés de réception ont débuté dès l'arrivée de la TNT. Il a fallu huit ans pour les prendre en compte. © Radio France - Julien Fleury

Marennes, France

Huit ans après l'arrivée de la télévision numérique terrestre (TNT) en Charente-Maritime, les difficultés de  réception sont enfin reconnues pour la communauté de communes de Marennes, et pour La Tremblade et Arvert de l'autre côté de la Seudre. L'agence nationale des fréquences radio admet un "brouillage irréductible" de la réception TNT dans ce secteur. Ce qui déclenche une aide de 250 euros (500 euros pour les immeubles collectifs) pour permettre aux particuliers de choisir un autre mode de réception, par satellite ou par internet. 

Une petite victoire pour Mickaël Vallet, le maire de Marennes, qui se bat depuis plusieurs années sur ce sujet. Pour l'élu, les foyers qui acquittent la redevance "n'ont pas à payer deux fois" en réalisant ces installations à leurs frais. Question selon lui d'"égalité républicaine".

Une reconnaissance qui arrive très tard

Dans cette région de Marennes, on sait depuis bien longtemps que le signal reçu depuis l'émetteur de Melle dans les Deux-Sèvres est perturbé quand la météo change dans ce secteur de littoral et de marais, très défavorable aux ondes TNT. Andrée, retraitée marennaise, a craqué il y a cinq ans, et elle a fait installer à ses frais une parabole satellite : "avant ça marchait mal, il y avait des rayures, il y avait des carrés et des espèces de triangles. C'était tout le temps en panne. Depuis qu'on a la parabole, ça va bien. Quand on est en panne, c'est qu'on s'est trompé de télécommande !"

L'aide de 250 euros permettra à d'autres habitants de passer à la parabole, même si ça ne couvrira pas tous les frais, prévient Olivier Roumilhac, installateur à Marennes : "Si on part du principe qu'il faut la parabole, le décodeur, la main-d’œuvre, le déplacement, on va plutôt tourner à 400 ou 450 euros pour une installation complète. Et encore c'est pour un seul téléviseur. Car il faut un décodeur de 130 euros par téléviseur."

A Marennes comme dans beaucoup de zones mal couvertes par la TNT, de nombreux habitants ont déjà fait installer à leurs frais des paraboles. Les autres pourront toucher une aide de 250 euros. - Radio France
A Marennes comme dans beaucoup de zones mal couvertes par la TNT, de nombreux habitants ont déjà fait installer à leurs frais des paraboles. Les autres pourront toucher une aide de 250 euros. © Radio France - Julien Fleury

Vous pouvez également profiter de cette aide pour prendre un abonnement à Internet, à condition d'avoir assez de débit pour profiter de la télé. Les 250 euros couvriront alors vos premiers mois d'abonnement. C'est  la solution préconisée par le maire de Marennes Mickaël Vallet, "parce que dans les années qui viennent, il y a beaucoup de services extrêmement concrets pour les gens, des applications qui ne tiennent pas au simple fait de surfer sur la toile, qui seront desservies par Internet." D'autant plus intéressant, précise Mickaël Vallet, que les débits vont exploser d'ici trois ans, avec le remplacement des vieux fils au cuivre par de la fibre optique, partout en Charente-Maritime.

Etes-vous éligible ?

Il faut d'abord habiter la communauté de communes de Marennes, ou La Tremblade et Arvert de l'autre côté de la Seudre. Ensuite, les travaux doivent concerner votre résidence principale. Enfin, il faut n'avoir actuellement qu'une antenne rateau pour recevoir la télé. Si vous avez déjà une parabole vous n'aurez pas droit à une rétro-activité de l'aide. Et si vous êtes branché à Internet , votre contrat ne doit pas déjà comprendre la télévision. 

Si vous êtes éligible, il y a deux solutions. La première: faire installer une parabole. C'est sûr et ça règle le problème une fois pour toutes. Deuxième solution: souscrire un abonnement internet, ou prendre l'option télé sur le contrat existant. Mais cette fois l'aide ne permettra de payer que quelques mois d'abonnement. Dans tous les cas, le remboursement interviendra après coup, et sur facture, en remplissant un formulaire sur Internet.