Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tony Estanguet, VRP des JO dans un collège de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu
Pau, France

Tony Estanguet était à Pau pour faire la promotion des Jeux Olympiques de Paris 2024. L'athlète palois a passé près de 2 heures au collège Marguerite de Navarre, dans le cadre de la semaine olympique et paralympique.

Tony Estanguet avec les collégiens de Marguerite de Navarre à Pau
Tony Estanguet avec les collégiens de Marguerite de Navarre à Pau © Radio France - Axelle Labbé

Certes, il reste six ans à patienter avant les Jeux Olympiques de Paris, mais les futurs athlètes se détectent aujourd'hui. Et il n'est jamais trop tôt pour se mettre au sport. D'où cette semaine olympique et paralympique organisée partout en France : une semaine d'ateliers sportifs, de la maternelle au lycée, avec en prime la visite des champions. 

Au collège Marguerite de Navarre à Pau, Tony Estanguet, triple champion olympique, président du comité d'organisation des Jeux de Paris 2024, a donc assisté jeudi matin à un cours d'EPS avec près de 80 élèves, plutôt impressionnés. Le choix de l'établissement s'est fait facilement : son frère, Aldric, est enseignant là bas.

Écoutez le reportage au collège Marguerite de Navarre

Il est vrai qu'avoir un triple champion olympique en cours d'EPS, ce n'est pas tous les jours. Maylis et Lina, 11 ans attendent leur tour pour le saut en hauteur : "c'est excitant, on l'avait jamais vu. Mais on sait qu'il fait du kayak!" Tony Estanguet admire les exploits des 6ème au saut en hauteur, aux barres parallèles ou asymétriques. "Il faut se ridiculiser un peu, raconte le champion en descendant des barres parallèles. J'avais pas fait ça depuis 30 ans !

Génération 2024

Ces élèves de 6ème auront 17 ans au moment des Jeux de Paris. "C'est la génération 2024, explique Tony Estanguet. Certains pourront être bénévoles dans l'organisation, peut-être que certains seront athlètes. Il y a des pépites dès 17-18 ans participent aux Jeux".

Qu'un triple champion olympique descende comme ça dans leur petit gymnase, leur petit collège c'est énorme! - Daniel Royo, professeur d'EPS

Le  prof d'un jour ne fait pas d'ombre aux anciens, au contraire. "Évidemment que c'est un bon exemple, s'exclame Daniel Royo, professeur d'EPS. Et puis ils ont besoin de repères à cet âge là, donc qu'un triple champion olympique descende comme ça dans leur petit gymnase, leur petit collège c'est énorme, ils vont en parler pendant 8 jours, pendant 15 jours, pendant un mois!"

Clou du spectacle : Tony Estanguet sort de sa poche l'une de ses médailles d'or olympique. Tous ne seront peut-être pas champions, mais ils seront au moins supporters.

Les enfants admirent la médaille d'or
Les enfants admirent la médaille d'or © Radio France - Axelle Labbé
Choix de la station

À venir dansDanssecondess