Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Top départ du loto du patrimoine pour la Glacière d'Etel

Le loto du patrimoine est lancé ce lundi. Pour sa deuxième édition, le jeu à gratter a choisi la Glacière d'Etel pour représenter la région Bretagne. Le bâtiment construit en 1946 fabriquait de la glace pour conserver les thons à bord des bateaux de pêche.

 Le bâtiment, construit en 1946, a souffert du temps.
Le bâtiment, construit en 1946, a souffert du temps. © Maxppp - Stéphanie Hancq

Étel, France

Jusqu'en 1972, la glacière d'Etel, dans le Morbihan, servait à produire des pains de glace, pour la pêche au thon. C'est le dernier site de ce type encore debout, et il fait partie des 18 sites emblématiques (121 au total) retenus pour participer à cette loterie d'un nouveau genre. 

Endommagé par l’ammoniac 

Etienne Pigeon, le premier adjoint à la ville d'Etel, confiait au mois de juin à France Bleu que le bâtiment a subi les dommages liés à son activité : "Il y avait besoin d’ammoniac pour la production de glace et l’ammoniac a attaqué le ferraillage des bétons. Le bâtiment n'est plus exploité depuis 50 ans, mais on a eu une expertise sur le bâtiment, c'est réparable".

Une belle publicité

Une fois restaurée, la glacière doit permettre de faire rayonner le patrimoine local, et de valoriser l'histoire et les sites naturels à proximité, explique Monique Legoeuil, adjointe à la culture à la mairie d'Etel : "Il y aura le grand site dunaire, le musée des thoniers... Il faut donner envie aux personnes qui viendront à la glacière, d'aller ensuite se promener dans la Ria pour découvrir autre chose". Les sommes récoltées par le loto du patrimoine sont souvent symboliques, mais le jeu à gratter offre une belle publicité à ces sites patrimoniaux.  

Les travaux, estimés à 3 millions d'euros doivent aussi faire de la Glacière une vitrine des énergies renouvelables. Le bâtiment sera équipé de panneaux photovoltaïques souples, et relié à un dispositif d'hydrolien flottant. Enfin, un échangeur thermique doit permettre d'utiliser les calories de l'eau de mer pour chauffer ou climatiser le bâtiment en fonction des saisons. 

Choix de la station

France Bleu