Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Top départ pour le tournage de la série Capitaine Marleau en Creuse

vendredi 15 mars 2019 à 22:15 Par Céline Autin, France Bleu Creuse et France Bleu

L'équipe de la série vient de commencer le tournage à Aubusson, dans l'ancienne gare transformée en gendarmerie, en toute discrétion. Prochaine étape à Guéret puis à Châtelus-le-Marcheix, jusqu'au clap de fin, le 4 avril.

La gare d'Aubusson transformée en gendarmerie.
La gare d'Aubusson transformée en gendarmerie. © Radio France - Céline Autin

Aubusson, France

"J'ai vu des petits panneaux où il était écrit "décor" ... j'ai supposé que ça avait un lien avec le tournage du film." À Aubusson (Creuse), les habitants n'ont pas pu les manquer : des flèches en jaune fluo qui conduisent droit à la gare SNCF, investie par l"équipe de tournage de la série à succès Capitaine Marleau.

Cinquante personnes dans l'équipe, dix camions pour transporter la technique et le matériel : a priori, ça ne passe pas inaperçu. Mais premier jour de tournage oblige, l'équipe de tournage a joué la carte de la discrétion. "On est tous très concentrés sur ce qu'on fait. On est toujours un peu tendus pour les premières séquences" explique Florent Cocâtre, régisseur du film.

À tel point que les Aubussonnais se sont demandés où l'équipe pouvait bien être : "Tout le monde en parle, c'est comme le loup, on ne le voit jamais quand il faut", sourit Christelle. "J'espère quand même bien les voir à un moment !" Les scènes sont tournées à l'intérieur de la gare transformée en gendarmerie, ce qui explique que les comédiens soient peu visibles.

Mais rien n'empêche les curieux d'aller y voir d'un peu plus près : _"_De l'extérieur, il n'y a pas de souci", assure Jean-Christophe Cardineau, le directeur de production. "Mais on ne peut pas accueillir de gens sur le plateau de tournage."

Prochaine étape : Kad Mérad à Guéret 

Le tournage à Aubusson se déroule jusqu'à lundi. Puis direction Guéret et la place Varillas, investie dès lundi soir par les camions techniques. L'ancien théâtre de la ville a été choisi pour filmer un concert pendant toute la journée de mardi : "Le lieu a vraiment plu à Josée Dayan", assure Jean-Chrstophe Cardineau. "On le filme tel quel, avec quelques aménagements au niveau des lumières, pour un concert." 

C'est là que Kad Mérad fera son apparition "en chanteur un peu ringard, qui a connu la gloire avec un tube des années 70" sourit le directeur de production.

Devant la mairie sera installé un chapiteau, qui fait office de cantine à l'équipe de tournage. La mairie de Guéret a également prêté des salles à la production pour le maquillage, les figurants et les costumes.

Un meurtre à Châtelus-le-Marcheix

Mercredi, l'équipe prend la route du château de Peyrusse, une ferme-bâtisse située sur la commune de Châtelus-le-Marcheix, pour dix jours de tournage. "C'est notre décor principal", explique Jean-Christophe Cardineau. "C'est là que le meurtre est commis et que l'enquête est lancée, au sein d'une famille de musiciens."

À cette occasion, les paysages creusois seront mis à l'honneur : "C'était le but du jeu de venir ici !" souligne le directeur de production. "On veut filmer la campagne et montrer qu'on est bien en Creuse à travers les paysages."

Cet épisode inédit (le 17e de la série) devrait être diffusé par France 3 en novembre. La série rassemble entre 6 et 8 millions de téléspectateurs.