Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Toros : Dufau et Pablo Romero, défis d'une saison

jeudi 17 mai 2018 à 11:41 Par Pierre-Albert Blain, France Bleu Gascogne

C’est le premier des grands rendez-vous taurins de l’été pour le matador landais Thomas Dufau. Le torero du Frêche torée ce vendredi soir à Nîmes dans le cadre de la première corrida de la feria de Pentecôte.

Thomas Dufau, le saison commence -vraiment -ce soir
Thomas Dufau, le saison commence -vraiment -ce soir © Maxppp - Sébastien Lapeyrere

Mont-de-Marsan, France

A 27 ans, Dufau, qui a pris l’alternative à Mont-de-Marsan en 2011, est à l’aube d’une saison véritablement déterminante. Les deux grands rendez-vous de son début de saison sont Nimes ce vendredi soir et Madrid le 28 mai. Ce sera la première fois qu’il participera à la feria de San Isidro le plus grand événement taurin au monde.

Dufau dans Nîmes - Maxppp
Dufau dans Nîmes © Maxppp - Christine Nuel

Il y aura pour Thomas Dufau une autre date importante dans la saison, sa participation à une quatrième féria de première catégorie, le 15 août, à Dax, face aux toros d’Ana Romero. Une opportunité dans les arènes du parc Théodore- Denis où le gascon n’a pas pu encore totalement s’exprimer. A cette date on en saura plus d’ailleurs sur la capacité du matador landais à valoriser cette saison où pour la première fois il est à l’affiche de quatre gros rendez-vous. Mais avant cela Dufau passera aussi en juillet par sa ville de Mont-de-Marsan en compagnie de Juan Bautista et d’Emilio De Justo devant le bétail de La Quinta. Important défi là encore. Mais donc les affaires très sérieuses qui peuvent induire la suite et décider beaucoup de l’avenir de Thomas Dufau débutent ce vendredi soir à Nîmes. 

Nîmes est une arène qui lui a réussit

Le colisée lui a plutôt bien réussit qui s’y était imposé quand il était novillero et avait coupé ensuite deux oreilles en septembre 2011, deux mois après son alternative montoise, à son second toro, dans une corrida où il alternait entre autre avec le sorcier Jose Tomas. Thomas Dufau va se colleter pour la première fois au fer de Partido de Résina, ce vendredi soir. Les ex-Pablo Romero, élevage historique. Durs autrefois, la rugosité de ces toros très volumineux, en cornes larges, aux robes de gris variables, a toutefois été partiellement atténuée par l’actuel propriétaire. Dufau qui retrouvera les Pablo Romero dans dix jours à Madrid.

Cartel de ce vendredi soir : toros de Partido de Resina avec Rafaelillo et l’arlésien Juan Leal.

le Colisée d'Aguste attend Thomas Dufau - Maxppp
le Colisée d'Aguste attend Thomas Dufau © Maxppp - Guillaume Bonnefont